Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Tchad: Le chef du PPCD appelle à en finir avec la pauvreté


Alwihda Info | Par PPCD - 11 Août 2015 modifié le 11 Août 2015 - 22:37

MESSAGE DU PRÉSIDENT NATIONAL DU PARTI DU PEUPLE POUR LE CHANGEMENT DÉMOCRATIQUE: MR ABDRAMAN MAHAMAT ABBA, A L’OCCASION DE LA FÊTE DE L'INDÉPENDANCE DU TCHAD, 11 août 2015


ABDRAMAN MAHAMAT ABBA
ABDRAMAN MAHAMAT ABBA
• Mesdames et Messieurs les JEUNES du TCHAD;
• Militantes et militants du Parti du Peuple pour le Changement Démocratique (PPCD) ;
• Mesdames et Messieurs.

Je vous félicite ! Je vous félicite pour la fête de l’indépendance de notre chère et beau Pays le Tchad.

Nous avons l'ambition de créer une société juste, dans laquelle chaque citoyen malade aura accès aux soins médicaux. Nous croyons qu'aucun enfant ne devrait être privé d'accès à l'école de qualité, simplement parce que sa famille est pauvre

Nous lançons un vibrant appel au gouvernement pour s'efforcera d'en finir avec la pauvreté abjecte dont tant de gens sont victimes parmi nous.

Mes frères et sœurs JEUNES, pour lutter contre la pauvreté, nous n'attendrons pas la charité venue de l'extérieur. Nous ne compromettrons pas notre indépendance en quémandant l'aide. Devrons proclamer clairement que nos progrès, notre espoir, nos ambitions seront réalisés grâce au dur labeur de chaque citoyen.

La Jeunesse Tchadienne ; nous sommes les dépositaires des aspirations de nos concitoyens, de la stabilité politique et de la cohésion sociale. Nous sommes en devoir de ne pas les laisser au bord de la route, au risque de les voir sombrer dans les chaos.

Vous savez cher (es) frères et sœurs, la dure et la vraie réalité est que notre pays le Tchad n'a pas suffisamment investi dans le capital humain pour tirer profit du capital que représente sa population juvénile.

Beaucoup des Gouvernements de la République ont conçu et mis en œuvre des politiques et programmes désarticulés et sans impact sur les réalités et les spécificités de la jeunesse Tchadienne. Cela a engendré aussi que des jeunes professionnels qualifiés ont préféré expatrier leurs talents plutôt que de servir la patrie, faisant de notre pays, des pépinières de talents pour les autres nations.

Pour ma part, je reste convaincu que les jeunes du Tchad peuvent changer les donnes et doivent le changer. Car la jeunesse Tchadienne ont tant besoin que leurs avis et suggestions soient pris en compte par le pouvoir public.

Jeunes du capital, des provinces et de la diaspora, allez dans tous les coins de notre pays et du monde, transmettez notre admiration et notre détermination pour un avenir meilleur à tous les jeunes du Tchad.

Que le bon vent emporte vos pensées, paroles et écrits, partout où les jeunes se trouvent afin que la moisson qui en résultera façonne le Tchad où il fait bon vivre.

BONNE FÊTE DE L'INDÉPENDANCE A TOUTES ET A TOUS.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements