Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le massacre des éléphants continu, les autorités impuissantes


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 19 Mai 2010 modifié le 19 Mai 2010 - 19:29


Le gouvernement tchadien a interdit le braconnage d'animaux à l'intérieur du territoire cependant les braconniers agissent illégalement en groupes armés et arrivent parfois de territoires voisins.


Un braconnier tire sur un éléphant.
Un braconnier tire sur un éléphant.
N'DJAMENA (Tchad) - Plusieurs éléphants ont été massacrés ces dernières semaines d'après SOS éléphants Tchad qui rappelle que 105 éléphants ont été tués le mois dernier dans le Logone oriental. Le groupe déplore 3 éléphants tués à Nangui-Goto, 2 dans le Mayo-Lemié et 6 dans le parc national de Zakouma.

Le gouvernement tchadien a interdit le braconnage d'animaux à l'intérieur du territoire cependant les braconniers agissent illégalement en groupes armés et arrivent parfois de territoires voisins.

L’association « SOS éléphants » à officiellement demandé le "démantèlement" des bases des braconniers situées à l’intérieur des pays voisins du Tchad après le décès des deux policiers le mois dernier.

Chassés par les braconniers, les éléphants sont responsables d'un déficit à plus de 1.500 tonnes des récoltes céréalières à Baïbokoum d'après un bilan 2009-2010.