Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Tchad : "Le peuple tchadien attend un vrai changement" déclare Baba Laddé


- 1 Mai 2014 modifié le 1 Mai 2014 - 20:50


Tchad : "Le peuple tchadien attend un vrai changement" déclare Baba Laddé
Le président-fondateur du Front Populaire pour le Redressement, le Général Baba Laddé, est rentré au Tchad depuis 3 mois dans le but d'oeuvrer à la paix dans notre pays et les États voisins, pour enfin reconstruire des institutions démocratiques et développer économiquement notre pays.
 
Si les rencontres entre Baba Laddé et le président Deby ont été conviviale et ont laissé l'espoir d'enfin aboutir à une conférence inter-tchadienne réunissant le pouvoir, toute l'opposition démocratique, toute l'opposition politico-militaire et la société civile, il est maintenant temps de constater qu'aucune initiative n'est prise par les dirigeants pour réconcilier toutes les composantes du peuple tchadien. 
 
Le président du FPR continue à être optimiste dans ses échanges avec les leaders d'autres groupes d'opposants en Europe, en Libye et au Moyen-Orient, sur la possibilité d'un dialogue de réconciliation. 
 
Mais, confronté tous les jours à la misère du peuple tchadien, entre militants FPR, Baba Laddé se montre beaucoup plus pessimiste: rien n'est entrepris par le pouvoir pour réconcilier les tchadiens.
 
Le peuple tchadien attend un vrai changement. 
 
Les populations du sud du Tchad sont mécontente du mépris qui est fait à leurs revendications politiques. Les citoyens des autres régions ne sont pas beaucoup mieux traité. Tous veulent un changement de route. 
 
Les militants FPR au Tchad sont prêt à reconstruire le pays. Les combattants FPR au Niger, Nigeria, Cameroun, RCA, Sud-Soudan et Soudan ont rangé leurs armes et sont prêt à les remettre aux autorités tchadiennes dès l'annonce que les Tchadiens se réconcilient. Des "FPR- ex-seleka" sont cantonnés à Bambari avec une bonne coordination avec les forces internationales. 
 
Tout est réunis pour faire la paix.
 
Les militants des autres mouvements politico-militaires sont également prêt à revenir reconstruire le pays.
 
Tout est prêt pour transformer le Tchad en un pays développé.
 
Il ne manque plus qu'une seule chose pour réaliser le rêve de tout les Tchadiens: que le président Idriss Deby Itno dise aux Tchadiens "Dialoguons, Reconcilions-nous et Reconstruisons notre pays".
 
Le peuple tchadien souffre trop et veut un changement de voix.
 
Monsieur le président de la République, le Général Baba Laddé vous l'a dit et vous le redit: écoutez votre peuple avant qu'il n'explose. Reconciliez tous les Tchadiens sans aucune exception, que tout les Fils et Filles du pays de Toumai puissent revenir refonder notre pays. Que tous les Tchadiens puissent vivre libre, dire ce qu'ils pensent, manger à leur faim, rêver d'un avenir pour leurs enfants... Avoir un pays où militaires, gendarmes, policiers et douaniers ne soient pas source d'insécurité et de peur pour les Tchadiens, mais une protection pour les faibles. 
 
Notre président-fondateur Baba Laddé et nous tous les militants FPR nous vous le redisons: nous agirons toujours pour un futur meilleur sans aucune peur, car notre cause est juste. Ouvrez le dialogue avec tous les citoyens tchadiens, soyez notre leader dans la reconstruction. Sinon, le peuple tchadien vous laissera sur le côté de la route et notre peuple construira son avenir sans vous.
 
Monsieur le président Deby, faite cet humble cadeau à votre peuple.
 
Ramadan Ahmat K. , secrétaire du général Baba Laddé.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements