Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : Leadership et éthique pour le combat contre la corruption


Alwihda Info | Par Gloria Ronel - 10 Juillet 2014 modifié le 10 Juillet 2014 - 14:45



LE PROGRES

Du 30 juin au 3 juillet 2014, au Méridien Le Chari de N’Djamena, une cinquantaine de magistrats, députes, greffiers avocats et membres de la haute cour de justice a organisé une formation. Cette formatons l’a permis d’annoncer sa préoccupation sur l’évolution de la corruption qui bat son plein au Tchad à travers son thème «  leadership et éthique ». A parcourir l’article, les participants qui ont prêté le serment d’intégrité pour devenir eux aussi experts d’intégrité,  ont encouragés cette initiative ainsi que les enseignements reçus de la part du HCJ en partenariat avec Pointman Leadership Institute et Advocates International. C’est dans cette optique, qu’ils décident de créer une synergie d’actions entre les gens présents à la formation, pour une cellule de Pointman Leadership Institute au Tchad, et ils réclament que ce genre de formation soit de temps à autre organisée au Tchad. 
 
Diplôme à valeur universitaire
 
L’article a précisé que, Selon M. Richard Wiggins, l’un des formateurs, les participants ont désormais un défi à relever. Pour Mme Elisee Loum Ndoamdoumngué Néloumséi, la présidente  de la HCJ, c’est pour la première fois que  son institution a organisé ce séminaire de haut niveau. «  Vous avez apprécié la valeur de ce séminaire, en manifestant des marques d’attention toute particulière qui ont ravivé mes vieux souvenirs d’enseignante, et je reste persuadée que, malgré la réduction de cette intense formation de six mois condensée en quatre jours, vous êtes désormais des experts attirés de Pointman Leadership Institute. Car, les certificats que vous venez de recevoir ne sont pas des simples attestations. Ce sont des diplômes à valeur universitaires, qui permettront  de valoriser davantage nos profils », déclare la présidente de  la HCJ.  
 
Aider le Tchad à avancer positivement
 
Vu l’importance du sujet de ce séminaire,  La présidente de la HCJ  a encouragé les juges, les avocats, les magistrats, les députés, les greffiers et membres de la HCJ formés à aider le Tchad à avancer  positivement. «  Les portes de notre pays sont ouvertes aux experts, car, la renaissance de notre pays doit évoluer avec des femmes et des hommes leadership dotés d’une certaine éthique » conclut-elle.