Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Les enseignants du PDVS en grève sèche et illimitée‏


Alwihda Info | Par Reouhoudou Innocent - 25 Avril 2015 modifié le 25 Avril 2015 - 00:43



A l'Assemblée Générale tenue le 22 Avril dernier à Am Timan par les enseignants du projet pour le Développement Durable des villages du Salamat (PDVS), ces derniers decident d'aller en grève sèche et illimitée. Ces enseignants revendiquent le versement des droits d'un an de salaire pour l'année scolaire 2013-2014, le paiement de congé de 24 jours ainsi que le livret d'assurance de la CNPS.

Selon le Délégué des enseignants du PDVS, FAOUZI AHMAT DJARAM, dans un entretien accordé au correspondant d'Alwihda Info, "la grève a été commencée par un préavis en date du 13 au 20 Avril 2015, mais aucune négociation n'a été entamée". Il affirme que le non respect du préavis du grève par le projet a entrainé la grève sèche et illimitée des enseignants. Le Délégué des enseignants du PDVS, FAOUZI AHMAT DJARAM a déclaré que le projet soutire chaque fin de mois 13.600 FCFA pour la CNPS, sans livret d'assurance, sur les 25 enseignants du PDVS.

"Ces enseignants ont signé leur contrat le 13 décembre 2013, à raison de 100.000 FCFA par mois, mais le projet a orchestré la rétention de salaire, sans livret de la CNPS", souligne le Délégué des enseignants du PDVS.

A l'assemblée Générale du 22 Avril 2015,les enseignants ont mis l'accent sur le retard dans le versement des salaires, et ce, tous les mois. Ils affirment que tous les enseignants de ce projet sont payés sans bulletin de paie depuis 2013. Au vue de l'indifférence du personnel du projet, les enseignants du PDVS décident d'aller en grève sèche et illimitée.

"Nous enseignants et enseignantes du projet pour le Développement Durable des Villages du Salamat, après avoir tenue une assemblée Générale ce jour 22 Avril 2015, avons decidé à l'issue de cette rencontre d'entrer en grève sèche et illimitée jusqu'à la satisfaction de nos revendications", soulignent les enseignants à l'assemblée.