Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : Les journaux N'Djamena Bi-Hebdo et Eclairages condamnés


- 20 Juin 2014 modifié le 20 Juin 2014 - 00:26



Par C.N. - Le Progrès

Tchad : Les journaux N'Djamena Bi-Hebdo et Eclairages condamnés
Hier, mercredi 18 juin 2014, peu avant l'affaire du directeur de Publication de N'Djamena Djedida, le tribunal correctionnel de N'Djamena, a dans un verditct, condamné les directeurs de Publication de N'Djamena Bi-Hebdo, Jean Claude Nékim et celui d'Eclairages, le Trosième Oeil, Nestor Délil Sainzoumi, à une amende de 25 000 Fcfa, chacun, et à payer, solidairement, 2 millions Fcfa, à la partie civile, Kassiré Coumakoye, pour le préjudice subi. Le tribunal déclare les deux directeurs de Publication coupables du délit de diffamation dans l'affaire d'une « double vente » de terrain, dont est accusé Kassiré, dans une brève parue dans le journal Jeune Afrique. Le conseil journalistes décide d'interjeter appel du jugement. Il s'agit, en effet, de la vente, par le député, Kassiré, de son terrain, à une tierce personne, au lieu du locatire.
 
Ce dernier a porté plainte pour obtenir de rembourser l'argent de l'acheteur plutôt que de se faire payer les frais de loyer non encore consommés. Le journal Eclairages s'était demandé, en septembre dernier, pourquoi les juges ne demandent pas à l'Assemblée nationale la levée de l'immunité parlementaire du député dans cette affaire. N'Djamena Bi-Hebdo, a, aussi, repris la même information et a publié une réflexion consécutive.