Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Tchad : "Les lunettes de l’UNET !" d'après Ousmane Ahmat Kossei, Préfet


Alwihda Info | Par - 11 Novembre 2011 modifié le 11 Novembre 2011 - 23:14


Ousman Ahmat Kosseï, Préfet (Tchad).
Ousman Ahmat Kosseï, Préfet (Tchad).
L’Union Nationale des Etudiants Tchadiens(UNET) qui n’est en réalité qu’une Union N’djamenoise des Etudiants Têtus (UNET) détient-elle une autorisation de fonctionner régie par article 5 de l’ordonnance N° 7/INT/SUR du 28 juillet 1962 ?

On n’a nullement besoin d’être un étudiant doctorant en première année de l’université du Tchad pour s’assurer que l’UNET a fonctionné depuis 1977 dans l’illégalité totale. Elle n’est ni plus ni moins une bande des étudiants copains et coquins tapis dans l’ombre détournant les bourses réservées aux étudiants fictifs ,décédés, suspendus , redoublants, mutés, expatriés, intégrés, malades, fous, démissionnaires ,déserteurs .Selon des sources fiables certains membres de l’UNET avaient construit des villas ,acheté des voitures de dernier cri, ouvert des comptes bancaires et d’autres étaient devenus des étudiants polygames, étudiants chefs de canton .

Des étudiants villageois-bourgeois qui ne savent pas planter un arbre mais prompte â déguster les fruits, bloquer la circulation, casser les édifices publics, bref des partisans de la violence qui ne participent aux cours qu’une fois par mois par trimestre voire par semestre ont écrit sans la moindre vergogne : université à vendre ! Heureusement qu’ils ont écrit le mot université au singulier pour designer l’université de N’djamena.

Durant la grève, dans la mêlée, la débandade, oh ! Comble et comédie de ridicule, un étudiant, en forme plus qu’une gorille d’une foret tropicale, en escaladant le mur du plus grand lycée du Tchad a failli laisser son pantalon de Moriba aux mains d’un flic avant d’être cueilli comme une mangue mure par la sentinelle qui montait la garde de sa progéniture nombreuse.une pluie des bâtons et deviner la suite….

De ce qui précède, je conseille aux étudiants de reprendre les cours et négocier parallèlement et pacifiquement l’épineuse question de bourses sans exposer leurs bourses génitales aux policiers ! Les bourses d’accord mais les diplômes et la dignité de sous vêtements d’abord !

A tous ceux qui pensent comme moi qu’il faut supprimer les bourses d’études, dissoudre l’UNET qui n’est qu’une union locale , amicale et illegale, ouvrir les restaurants au profit des étudiants, impliquer le ministère de moralisation dans les systèmes de gestions des nos universités en vue de déterminer les responsabilités ………………….je leur dis l’Assurance d’un Préfet-Assureur !

OUSMANE AHMAT KOSSEI, Préfet-Assureur



1.Posté par Ali Ahmat le 12/11/2011 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On l'a sorti d'ou ce prefet ?

2.Posté par Ali Ahmat le 12/11/2011 06:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis ni etudiant ni leur defenseur, si cet article ne venait as d'une autorite je n'aurais rien dit mais helas. Les cons on en trouve partout. Qu'est ce que les gens ne sont pas capable de faire pour faire plaisir a Deby ?

3.Posté par iSSA le 12/11/2011 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un idiot de plus au Tchad. De quoi cet idiot? Tu ne sembles pas avoir une éducation moderne. Au début de ton article, je croyais lire quelqu'un de sérieux et crédible mais je me suis rendu compte que c'est un débile qui essaie d'écrire. Les jeunes réclament leur droit et au lieu de les appeler à la retenue, tu te lances dans ces idiotie. Tes lunette et ton air prouvent que tu es sous éduqué et d'un autre siècle, celui de Toumaï. Des gens comme toi, je les plains. Malade. Voleur. Bouffon de Deby.

4.Posté par Abdou Sakher le 16/11/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites-moi si le terme "Préfet" utilisé par ce quidam d'Ousmane Ahmat Kossei est son vrai titre ou bien son sobriquet ? Il a omis de nous dire de quelle région il est le "préfet". Et il se dit Assureur. De quoi ? Il doit certainement avoir des hallucinations et son parrain qui l'a placé là où il est doit l'amener d'urgence voir un psychiatre. A-t-on besoin de nommer des étourdis et malades mentaux à de postes de responsabilité ? Ce monsieur est un fléau pire que le sida, la fièvre ebola, la grippe aviaire, et le chikungunya confondus. Pour délirer comme lui, que Ousmane Ahmat Kossei sache que les "kossei" (ou beignets de haricot) se vendent et se mangent dans tous les marchés du Tchad.

5.Posté par Abdou Sakher le 17/11/2011 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avez-vous remarqué le visage sinistre de cet soi-disant "préfet", avec ses lunettes de Colombien ? En plus, c'est un semi-lettré qui ne se rend pas compte de son état. Il affiche l'air d'un TDV (Tout-droit-du-village), ou bien comme on le dit chez nous, c'est un "Djah-Matta" !

6.Posté par djibrine mahamat le 12/03/2014 18:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sil vous plait il etre consiant ninsilte ps qlq1 pour rien.on dirain que vous ete. des villagoi.
mr6 davoir nous presenter votre biographie.et du courrage monsier ahmat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements