Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad: Monsieur le Maire, trop c'est trop !


Alwihda Info | Par Җ€BIЯ ® - 17 Janvier 2008 modifié le 17 Janvier 2008 - 23:55

M. le Maire s'est trompé de victimes. Avant de prétendre exproprier des propriétaires installés pour la plupart depuis les années 1920, avant de casser les lieux de cultes (Eglise avenue Mobutu, Eglise la Bonne Nouvelle, etc..), avant d'envoyer un matin vos agents badigeonner les murs des gens, il y a une longue procédure à suivre, il y a des DROITS à respecter.


Tchad: Monsieur le Maire, trop c'est trop !
Sans consulter les services compétents (Cadastres, Ministère de l'Urbanisme), qui n'approuvent pas d'ailleurs cette fausse opération, le très impopulaire Maire de Ndjamena décide d'exproprier, sans information préalable, sans enquête préalable, outrepassant ses prérogatives, et en méconnaissance de l'article 41 de la Constitution, les propriétaires des immeubles se situant le long de l'avenue Mobutu depuis Shell jusqu'à Chagoua.

Que M. le Maire le sache...il s'est trompé de victimes. Avant de prétendre exproprier des propriétaires installés pour la plupart depuis les années 1920, avant de casser les lieux de cultes (Eglise avenue Mobutu, Eglise la Bonne Nouvelle, etc..), avant d'envoyer un matin vos agents badigeonner les murs des gens, il y a une longue procédure à suivre, il y a des DROITS à respecter.

Cher Monsieur, on ne peut pas vous laisser continuellement mépriser les gens au nom d'un Etat que vous ne servez plus. L'Etat ne dispose pas non plus un pouvoir absolu sur ces populations.


A bon entendeur, salut !

Joël ADOUM
N'djamena (Tchad)
joeladoum@yahoo.fr