Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Nouveaux DGs à la tête des sociétés d'eau et d'électricité


Alwihda Info | Par - 15 Septembre 2011 modifié le 15 Septembre 2011 - 13:37



N'DJAMENA (Tchad) - Le Chef de l'Etat a procédé par décret a la nomination de Mahamat Sénoussi Chérif en tant que Directeur général de la Société Nationale d'Electricité et de Mbaïkam Gabriel au poste de Directeur Général adjoint. Pour sa part, la société tchadienne des Eaux (STE) retient Maïngar Félicien et Allafouza Loni aux postes respectives de Directeur général et Directeur général adjoint, à la tête de la société. Ces changements marquent un renouveau à la tête de ces deux nouvelles entreprises, qui attisent des débats à chaque question sur l'électricité et l'eau au Tchad et surtout à un moment où la fin du problème de l'énergie s'annonce proche, plus précisément Février 2012 sachant que les installations en constructions notamment la centrale sont à 80% de finition. Rappelons que l'ex-STEE (Société Tchadienne d'Eau et d'Electricité) a été scindée en deux, ce qui a abouti a la naissance de la STE ainsi que la SNE.



1.Posté par tchadien à l'étranger le 17/09/2011 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
foutaise!!!! cessez de prendre les gens pour des con!! ce changement n'apportera rien de nouveau n'djamena sera toujour dans le noir, et peut être que l'électricité reviendra encore plus chèr; ce gouvernement ne veux pas le bien des tchadien,
moi je reste à l'étranger là au moins je vis et j'ai le minimum, et je vis baucoup mieux, que de rentrer vivre au tchad et regarder une bande de privilégier profiter de tout, et toi de rien,
je pays n'a pas d'avenir ouvrez les yeux
wait an see!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.