Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : "On n'a jamais vécu cette arnaque que nous n'accepterons pas" (commerçants)


Alwihda Info | Par AHMAT BRAHIM - 10 Avril 2017 modifié le 10 Avril 2017 - 19:48

Interrogé par Alwihda Info, Issa Mokhtar, grossiste de son état depuis 20 ans au marché, declare qu'il n'a jamais vécu cette situation d'arnaque et qu'il ne l'accepterait jamais jusqu'à obtenir gain de cause.


Le marché de mil ce matin, en plein mouvement de grève observé par les commerçants. Alwihda Info/A.B.
Le marché de mil ce matin, en plein mouvement de grève observé par les commerçants. Alwihda Info/A.B.
N'DJAMENA, Alwihda Info - Le mouvement de grève des commerçants a été largement suivi au marché à mille de N'Djamena, occupé à l'intérieur par les policiers et les gardes municipaux.

Chaque commerçants est assis devant sa boutique, sans l'ouvrir. Certains profitent de cette journée pour faire réparer leur moto, des femmes vendent de la tomate en poudre sous les arbres.

Interrogé par Alwihda Info, Issa Mokhtar, grossiste de son état depuis 20 ans au marché, declare qu'il n'a jamais vécu cette situation d'arnaque et qu'il ne l'accepterait jamais jusqu'à obtenir gain de cause. "Nous sommes unanimes dans cette lutte, nous mettons en garde certaines brebis galeuses", souligne-t-il.

Protestation contre l’augmentation exagérée des droits de place

Le collectif contre la vie chère a demandé par la voix de son Président M Dingamanyal Nely Versinis, à tous les commerçants exerçant au marché de Mil de N’Djamena de fermer hermétiquement leurs boutiques ce jour 10 Avril 2017 au 11 Avril 2017, en guise de protestation contre l’augmentation exagérée des droits de place.

A la dernière minute, la mairie centrale s'est dit ouverte pour le dialogue. Toutefois, les commerçants maintiennent les deux jours de grève.