Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : Ouverture de la 3ème réunion sous-régionale de la Médiature de la République


Alwihda Info | Par Primature - 31 Mars 2015 modifié le 31 Mars 2015 - 09:52



Tchad : Ouverture de la 3ème réunion sous-régionale de la Médiature de la République
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence M. Kalzeubé Payimi Deubet, a présidé ce lundi 30 Mars 2015, les travaux de la 3ème réunion de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains (AOMA) de l’Afrique centrale.

Placée sous le thème « l’accroissement du rôle du médiateur et le défi des crises juridico-politiques », la 3ème réunion de la zone Afrique Centrale, N'Djamena 2015, permettra de marquer un nouveau départ pour la dynamisation de la coordination. Des questions de paix, de cohésion sociale et de règlement alternatif, consensuel et équitable des différends seront également au centre des discussions.

Les participants mettront à profit ces moments, pour échanger les expériences ; question de dégager les bonnes pratiques qui serviront à améliorer les interventions dans les bureaux respectifs des pays membres. Prennent part à ces assises, les représentants du Gabon, de l’Ethiopie qui assure la Présidence de l’AOMA, du Burundi et la représentante de l’Union Africaine.

La cérémonie s’était déroulée en présence de plusieurs personnalités de marque et de quelques membres du Gouvernement. L’occasion toute indiquée pour le Médiateur de la République du Tchad, M. Bachar Ali Souleymane, d’inviter les autres délégations dont les pays n’ont pas encore d’institutions de médiation d’œuvrer davantage pour que ces pays puissent se doter de ces institutions. Il n’a pas perdu de vue la crise politico militaire que traverse la République Centrafricaine.

Selon lui, la crise centrafricaine est un sujet permanent de préoccupation de l’AOMA. Outil d’impulsion pour la promotion de la démocratie, l’AOMA a été créé le 25 juillet 2003 à Ouagadougou au Burkina Faso. Elle a pour mission de favoriser la coopération entre les pays membres, favoriser la bonne gouvernance et le respect des droits humains. Depuis sa création en 2003 à nos jours, l’AOMA, compte 34 pays membres.

Tchad : Ouverture de la 3ème réunion sous-régionale de la Médiature de la République