Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad/Recensement électoral : la population hésite, les acteurs politiques se mobilisent


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 26 Mai 2010 modifié le 26 Mai 2010 - 15:05

« Je ne comprends est-ce qu’il faire des portes à portes pour demander à la population de sortir se faire recenser ou quelle stratégie adopter ? », s’est interrogé un chef de carré au quartier Chagoua dans le 7ème arrondissement de capitale.


Le couple présidentielle Déby se fait rescenser.
Le couple présidentielle Déby se fait rescenser.
Il y a de cela plus de 20 jours que les opérations pour l’inscription sur les listes électorales ont officiellement démarré. Mais sur le terrain, on remarque qu’il ya peu d’engouement du coté de la population.

« Je ne comprends est-ce qu’il faire des portes à portes pour demander à la population de sortir se faire recenser ou quelle stratégie adopter ? », s’est interrogé un chef de carré au quartier Chagoua dans le 7ème arrondissement de capitale.

Ce constat est réel. Malgré, la présence effective des agents recenseurs constatée au quotidien sur terrain, les populations ne s’intéressent pas ou peu aux opérations d’inscription sur les listes électorales§.

Ce comportement agace les agents recenseurs. Bien que très important pour l’avenir de notre pays qui se prépare pour les échéances électorales futures, la majorité de citoyens ne perçoit pas l’utilité dudit recensement.

Un agent recenseur a même menacé de jeter l’éponge, car il en assez mare attendre les électeurs. « Si cela doit continuer ainsi, ce n’est pas la peine de venir se fatiguer tout le jour. Il n’appartient pas à nous agents recenseurs d’appeler les populations à venir se faire recenser », s’est plaint K. Bruno, agent recenseur rencontré au quartier Abena.

Ainsi, la tâche est immense pour la CENI et surtout pour la classe politique dans son ensemble. Car, si l’on s’en tient au délai imparti pour les opérations, il ne reste plus qu’une trentaine de jours pour que celles-ci s’achèvent. Du coté de la Ceni, ......Lire dans Alwihda actualités du jeudi 27 mai 2010



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Novembre 2015 - 14:55 Cameroun :Députés et Sénateurs sous pression

Lundi 21 Mars 2016 - 17:13 Cameroun : La société civile menace