Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, Hinda Déby devient « Mère du sultanat du Baguirmi »


Alwihda Info | Par dgcom/pr - 8 Mars 2017 modifié le 8 Mars 2017 - 00:12


Après être intronisée Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, la Première Dame Hinda Déby est élevée ce 07 mars à Massenya à la dignité de « Mère du sultanat du Baguirmi ».


Tchad : Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, Hinda Déby devient « Mère du sultanat du Baguirmi »
Tchad : Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, Hinda Déby devient « Mère du sultanat du Baguirmi »
Après être intronisée Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, la Première Dame Hinda Déby est élevée ce 07 mars à Massenya à la dignité de « Mère du sultanat du Baguirmi ». La cérémonie s’est déroulée dans la cour Royale du sultan, sa Majesté Mbang Hadji Holy Mahamat.

Massenya, chef-lieu de la région du Chari-Baguirmi. 07 mars 2017, il est 12h à la cité-historique. La Première Dame du Tchad est conviée en marge des festivités clôturant la Semaine nationale de la femme tchadienne (SENAFET) dans la cour royale du Sultan du Baguirmi sa Majesté, Mbang Hadji Holy Mahamat. Une surprise de taille est réservée à la Première Dame de la République par ledit Sultanat. Elle est élevée dans la pure tradition baguirmienne à la dignité de « Mère du sultanat du Baguirmi ».  

Cette cérémonie inédite s’est déroulée dans la Cour du Roi Ngalbé. Là, on fait asseoir la Première Dame sur un tapis. La Cour royale étant hiérarchisée et les tâches rituelles compartimentées. C’est le  canton Mbarkoudou Saboune qui viendra couvrir la Première Dame d’un voile blanc. 

Finit ce rituel, c’est autour de la sœur du Roi nommé Mam Tchoukouma de mettre un collier au cou de la Première Dame et une couronne en argent sur sa tête le tout enveloppé d’un voile noire appelé « Darwa ».
 
L’on voit également deux dignitaires du sultanat venir remettre deux sagaies à Hinda Déby. Celle qu’on vient d’introniser « Mère du Royaume du Baguirmi »  esquisse ensuite quelques pas de danses au son du tam-tam appelé communément « Boudangoul ».

La cérémonie rituelle étant terminée, les sœurs et filles du Sultan du Baguirmi sa Majesté, Mbang Hadji Holy Mahamat remettent des cadeaux à la nouvelle « Mère du sultanat du Baguirmi » et cela conformément aux us et coutumes baguirmiennes. 

La  mère de l’actuel sultan Iya Nga lègue à Hinda Déby le pouvoir de «  Mère du sultanat » en posant sur la tête de la Première Dame, un autre « Darwa » noir et quelques bracelets. Ce pouvoir permet à Hinda Déby, désormais « maguira koungue Mbang » de se prononcer sur l’avenir du sultanat.

La Première Dame honorée par ce geste qui requiert engagement et abnégation de sa part a exprimé sa gratitude. C’est au pas de danse entremêlée des youyous des femmes que la cérémonie a pris fin.