Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad: 'Timane Erdimi a raison de lancer une menace d'attaque vers le sud pétrolier'


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 18 Mars 2008 modifié le 19 Mars 2008 - 00:07

La production doit immédiatement cesser, car le pétrole ne profite pas au peuple tchadien, il ne profite qu'à Déby, pour s'acheter des armes, du luxe et payer ses mercenaires. Arrêter la production économiserait donc la ressource pour que le peuple en profite dans le futur et priverait Déby de la ressource qui lui permet de se maintenir au pouvoir. L'intervention dans le sud consisterait à protéger le pétrole du gaspillage qu'en fait Déby.


Tchad: 'Timane Erdimi a raison de lancer une menace d'attaque vers le sud pétrolier'
Timan Erdimi a raison de lancer une menace d'attaque vers le sud pétrolier et les sceptiques du RFC et de l'Alliance Nationale se trompent.

Pourquoi?

- Timan Erdimi a menacé d'aller mener des actions anti-debyque dans le sud-pétrolier, c'est à dire dans la région de Doba et plus généralement entre Sarh et Moundou. Les résistants ont toute légitimité a aller dans cette zone comme dans le reste du pays.

- La population locale attend avec impatience d'être libérée de la dictature de Déby.

- Il ne s'agit pas de détruire les infrastructures pétrolières mais de les occuper pour que la production cesse. Timan n'a jamais parlé de détruire les infrastructures.

- La production doit immédiatement cesser, car le pétrole ne profite pas au peuple tchadien, il ne profite qu'à Déby, pour s'acheter des armes, du luxe et payer ses mercenaires.

- Arrêter la production économiserait donc la ressource pour que le peuple en profite dans le futur et priverait Déby de la ressource qui lui permet de se maintenir au pouvoir. L'intervention dans le sud consisterait à protéger le pétrole du gaspillage qu'en fait Déby.

- Stratégiquement, les attaques directes d'est en ouest trouvent leurs limites, il faut donc passer à une occupation territoriale, le peuple attend avec impatience de vivre dans des territoires libérés. Il faut donc d'urgence faire un encerclement du Tchad et lancer une attaque vers le nord et occuper le Tibesti, et lancer une attaque vers le sud, pour occuper et libérer Sarh, Doba et Moundou.

De plus, cela permettrait de faire cesser l'aide que Déby donne au dictateur Bozizé. On sait aussi que Kabila a peur de la chute de Bozizé, car les hommes de Jean-Pierre Bemba pourrait redevenir actif. Kabila a donc décidé de soutenir Déby et il passerait par le sud pétrolier pour cela.

L'occupation permanente du Tibesti sera facile, mais l'ocupation du sud sera très dure, les forces de la résistance n'ayant pas assez de ressources. Mais contrairement aux régions libérées de l'est, la population civile locale aura la volonté et la capacité de résister au retour des sbires de Déby.

Quand l'Alliance Nationale écrit:

1/ l'AN rejette toute idée de s'attaquer à quelque acquis que ce soit du peuple tchadien. Qu'il soit issu du régime actuel ou des régimes passés.

2 / L'AN n'a pas l'intention d'embraser des régions ou de violer la quiétude des populations dans aucune ville du Tchad.

3 / L'ensemble des composantes de l'AN considère que toute perspective allant dans cette vision équivaudrait à une destruction de sa propre progéniture. Entendu que chaque acteur, à des degrés différents de la gestion de nos états était partie prenante dans les réalisations des acquis majeurs. Ainsi estiment-ils, qu'il faille plutôt s'interposer en défenseur plutôt qu'en destructeur des installations pétrolières.

Le peuple lui répond:

1 : Le peuple tchadien n'a aucun acquis, tout est pillé par Déby et ses amis. Au contraire, il faut protéger les ressources du gaspillage. Certains membres de l'AN semble ne pas être au courant de la réalité, peut être ont ils trop profiter eux aussi du pillage des ressources du tant où ils étaient minitres.

2 : L'AN ferait donc mieux de déposer les armes si elle ne veut pas combattre, c'est une réaction memsongère et hypocrite. La quiétude des populations du sud est violer tous les jours par l'ANT et la police. De plus, l'AN ne se prive pas de violer la quiétude des habitants d'Am Timam, Tissi, Adré...

3 : Laisser les habitants vivre dans la dictature et la misère pendant que les dirigeants pillent le pays détruit la progéniture du pays.

Si certains "résistants" sont opposé aux actions dans le sud, c'est qu'ils sont laches et ils ont peur de mettre en colère la France et les Etats-Unis. Aussi peut être ne se préoccupent-ils pas de l'avenir des populations du sud.

Timan Erdimi a raison et le peuple tchadien est pret à lui faire confiance dans ces projets. Le peuple tchadien appelle donc l'AN et tous les autres mouvements à réaliser les même projets car nous sommes également pret à faire confiance à Mahamat Nouri et à tous nos autres leaders.

Eugène Issa