Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad/Trafic d'ivoire : 20 éléphants tués et un soldat abbatu par les braconniers


Alwihda Info | Par STEPHANIE - 16 Avril 2011 modifié le 16 Avril 2011 - 19:59


Communiqué 029/

Tchad/Trafic d'ivoire : 20 éléphants tués et un soldat abbatu par les braconniers
SOS Eléphants du Tchad déplore le braconnage de 20 nouveaux éléphants dans le Logone oriental et constate l’inexorable et triste disparition de ce patrimoine faunique.-13 Avril 2011.

Plus de vingt éléphants ont été abattus ces dernières heures par un groupe de braconniers dans les localités de Mbouroum et Loumboko dans la sous préfecture de Larmanye et retrouvés sans leurs défenses, têtes coupées. Un militaire Tchadien aurait été aussi abattu par les braconniers.

Ce groupe de braconnier chaque année à la même époque abat des éléphants dans le Nord du Cameroun et est chassé par les éléments de la BIR et ensuite vient dans le sud du Tchad à dos de cheval tuer les éléphants du Logone Oriental. SOS Eléphants rappelle qu’il y a un an une centaine d’éléphants dans les mêmes circonstances dans les Monts de Lam ont été abattus.

Ce groupe de braconnier a une base arrière en République Centrafricaine et fait des incursions dans la sous région en de Mars à Juillet. L’ivoire est ensuite acheminé en Chine par les trafiquants qui le revendent 100 fois le prix que sont payés les braconniers au kg d’Ivoire.

Dans tous les pays d’Afrique on note une corrélation directe entre la présence des Chinois et le braconnage des éléphants, les chinois qui construisent des infrastructures dans les pays d’Afrique passeraient par des réseaux de braconniers pour s’approvisionner en Ivoire.

SOS Eléphants rappelle aux Chinois que les éléphants du Tchad sont le patrimoine des Tchadiens et demande a la communauté expatriée de Chine au Tchad de s’abstenir d’acheter de l’ivoire car la loi 14 /PR/2008 punit de prison toute personne qui aura directement ou indirectement porté atteinte aux éléphants qui sont en voie d’extermination au Tchad .

SOS éléphants alerte que dans moins de deux ans, ce patrimoine faunique aura disparu compte tenu du niveau élevé de braconnage et du peu de moyens qui ont été mis en œuvre par l’Etat tchadien pour protéger les éléphants du pays, qui rappelons le vivent essentiellement dans le Logone oriental et autour du Chari entre Chari Baguirmi et le Mayo Lemié dans des zones qui ne sont pas protégées.

La passivité des structures de l’Etat a contribué à augmenter considérablement le conflit homme/éléphant et les communautés qui pourraient participer aux mécanismes de détection des braconniers ne sont pas nullement impliquées car elles veulent se débarrasser des éléphants pour protéger leurs récoltes faute de sensibilisation.

SOS éléphants n’est pas accompagné dans le plan de sauvetage des éléphants du pays !

Ne laissons pas disparaitre les derniers éléphants du Tchad !venons leur en aide !

LA PRESIDENTE LE SECRETAIRE GENERAL
Stéphanie VERGNIAULT Raphael DJIMADJIBAYE

publier par BRAHIM AHMAT ALI



1.Posté par VERGNIAULT le 17/04/2011 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous avons des centaines de témoignages sur les conditions d'achat de l'Ivoire d’Afrique par les Chinois qui le font sortir par valise diplomatique sans être le moins du monde inquiétés aux aéroports .
Les sources que nous avons viennent d’Afrique et de Chine directement et les Chinois de Chine avouent que leurs parents achètent l'Ivoire aux braconniers des pays africains où ils se trouvent et que cette mafia "de la mort " est couverte par des officiels des pays où ils se trouvent .La question maintenant qui se pose est qui sont les officiels du Tchad qui touchent des commissions sur le commerce de l'Ivoire des éléphants abattus .
Nous sommes au courant a SOS Éléphants d'un réseau bien ancré au Tchad et couvert qui achemine armes et munitions aux braconniers qui bivouaquent en brousse des mois entiers avec la complicité de certains locaux .
Les gens savent mais ils ont peur alors tout le monde se tait , quand a SOS Éléphants , nous avons été bloqués très sévèrement par des officiels du pays ce qui a rendu notre tache de protection des pachydermes quasiment impossible !

2.Posté par VERGNIAULT le 17/04/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://asianelephantstoday.com/2011/04/16/timeline-of-chinas-involvement-in-illegal-ivory-trade/

le site web ( en anglais ) où une enquête a été menée sur les Chinois qui ont tuer les éléphants pour l'Ivoire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements