Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad/UST-PETROSYNAT : 18 points renvendiqués par les syndicalistes


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 20 Mai 2011 modifié le 20 Mai 2011 - 16:09


Communiqué de Presse, Diondoh D. Mbayiam, d.mbayiam_1972@yahoo.fr.

Suite aux discussions engagées par rapport à la plate forme avec le patronat CIS pendant au moins 3 mois en présence des syndicalistes (UST, PETROSYNAT) et le Chef de bureau de Travail de Doba, mais aucun point sur les 18 énumérés n'est pris en compte.

Par contre, la direction CIS propose de changer plutôt le système de rotation de 4 semaines de travail et 2 semaines de repos en 6 semaines de travail et 1 semaine de repos. Or sur la plate forme, nous avons revendiqué une rotation de 4 semaines de travail et 4 semaines de repos comme pour toutes les compagnies opérant sur le site.

En outre, elle prévoit la réduction de l'effectif afin d'augmenter le salaire de ceux qui auront la chance de rester.

Suite à une assemblée générale du 14 Mai 2011, nous avons envoyé un préavis de grève de 3 jours allant du 15 au 17 Mai 2011 et décidé d'observer une grève de 3 jours et le patronat est resté dans le silence total.

Donc, le 18 Mai 2011, nous avons observé la grève de 3 jours renouvelable si aucune solution n'est trouvée.

Par ailleurs, nous constatons des intimidations de la part du patronat nous demandant de quitter les camps le 17 Mai 2011 à 21H30 sous prétexte que les installations sont pour EEPCI et non pour CIS.

La présence d'un Huissier le 18 mai 2011 à 16H00 accompagné du Directeur de Ressources Humaines Iguida Valentin pour faire le constant.

Ce matin à 9H00, les responsables de Esso, de CIS accompagné de l'huissier qui se déclare neutre de quitter le camp au plus tard 12H00 sinon ceux qui y resteront ne seront pas admis sur le site d'EEPCI (CIS ou une autre compagnie).



1.Posté par Blogueur le 22/05/2011 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je me permets de donner un avis par rapport à ce qui se passe chez CIS et que tous les sous-traitants de ExxonMobil au Tchad tiennent comme langage. Sur le site petrolier, tout le monde est tenu de respecter au point près tout ce que Exxonmobil recommande mais quant à l'écoute des revendications des employés des sous traitants, le consortium representé ici par ESSO TCHAD s'en lave les mains. Ce que ESSO Tchad oublie c'est qu'en acceptant de mettre ses locaux à la disposition des ses sous-traitants et que ces sous-traitant mettent ces locaux à la disposition de leurs employés impliquent un accord tacite de reconnaissance du droit de jouissance de ces locaux pour l'exercice du contrat de travail. Lorsqu'il s'agit des statistiques Safety, ESSO se tape la poitrine et admet que les employés des sous traitants contribuent fortement dans l'amélioration des statistiques mais lorsqu'il s'agit de la securité sociale, tout change et l'on dit à ces employés qu'ils ne sont pas chez eux. Tant que ces employés ont un contrat avec les Sous-traitants et que, selon le droit social, la preuve de contrat de travail implique l'utilisation des outils et locaux de l'employeur, les employés sont dans le droit d'user de tous les moyens de pression possibles pour faire flechir le patronat entre autre manifester leur mecontentement sur le lieu de travail. Les huissiers doivent faire preuve de professionalisme et analyser cette situation avant de se ridiculiser devant ceux qui ont de l'argent pour payer leurs prestations. Les employés de CIS n'ont jamais manifesté devant les bureaux de ESSO mais sur leur lieu de travail. Dès lors qu'ils ne font pas violence, ils ont le droit d'utiliser ce moyen de pression.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements