Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad : Un décret du chef de l'Etat va officialiser la nomination du Général Oumar Bikimo


Alwihda Info | Par Djimet Wiché Wahili - 12 Septembre 2014 modifié le 12 Septembre 2014 - 13:25

Un décret du président Déby Itno ne tardera pas à sortir dans les heures ou jours à venir pour officialiser la nomination du Général de division Oumar Bikimo comme commandant en chef adjoint de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA).


Tchad : Un décret du chef de l'Etat va officialiser la nomination du Général Oumar Bikimo
Un décret du président Déby Itno  ne tardera pas à sortir dans les heures ou jours à venir pour officialiser la nomination du Général de division Oumar Bikimo comme commandant en chef adjoint de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation adu Mali (MINUSMA). Ce dernier est nommé le 5 septembre 2014, par le Secrétaire Général des Nations-Unies M. Ban Ki Moon qui sera confirmé par un décret signé par le président du Tchad.

Le représentant permanent du Tchad auprès de Nations-unies a adressé une lettre, le 26 août 2014, au ministre des affaires étrangères du Tchad pour l'informer de  la retenue et de l'approbation du candidat du Tchad à ce poste par le Secrétaire Général de l'ONU M. Bankimoon.

Le général de division Oumar Bikimo réputé pour son intégrité morale et physique, qualifié de fin stratège par ses frère d'armes a su mener avec finesse et succès les différents théâtres d'opérations militaires tant sur le plan national qu'international. L'un de ses opérations les plus remarquables, il était à la tête d'une importante colonne de l'armée Tchadienne qui a procédé à l'arrestation des éléments de GSPC Algérien dont leur leader charismatique Abdelaziz Elpara, dans la région du Tibesti, en 1998 après s'être violemment accroché à ces terroristes transfrontaliers lourdement armés et bien équipés.

Il avait dirigé aussi une opération des Forces Tchadiennes d'Intervention au Mali (FATIM) qui a joué un rôle déterminant dans la libération du Nord Mali à côté des éléments SERVAL de l'armée française en 2013. Cet officier aguerri et très efficace sera à la hauteur de sa nouvelle tâche pour la remplir avec beaucoup d'abnégation afin de satisfaire la communauté internationale et d'honorer la confiance de son pays qui s'est tant battu pour sa nomination.

Né en 1960 à Faya Largeau, originaire du Nord du Tchad, il s'engagea dans les rangs de l'armée régulière Tchadienne, le 10 mars 1978.  Le général de division Oumar Bikimo a suivis plusieurs formations militaires,  dont la plupart aux États-Unis, ayant décrochés plusieurs parchemins entre autres, diplôme du collège de  commandement  et d'état major à Kansas aux USA (1993), diplôme de gestion de ressources et matérielles aux Étas-Unis (1994). Ce haut gradé de l'armée Tchadienne qui a un parcours exceptionnellement remarquable en occupant de nombreux postes importants  dans l'armée à savoir chef d'état major particulièr du  ministère de la défense (2001-2003), commandant du contingent de la force multinationale de la CEMAC en RCA et ensuite commandant de la Force Armée Tchadienne en Intervention au Mali (FATIM) le 17 janvier 2013. Oumar Bikimo a décroché à son actif plusieurs distinctions militaires de grande marque.