Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Une cellule terroriste démantelée à N'Djamena, des femmes interpellés


Alwihda Info | Par Djimet Wiche Wahili - 29 Juin 2015 modifié le 29 Juin 2015 - 14:27


Cet appartement qu'ils ont loué récemment a été bien équipé par les terroristes et ressemble à une habitation ordinaire.


L'un des kamikazes qui a actionné sa ceinture d'explosifs à l'arrivée des forces de l'ordre. Alwihda Info
L'un des kamikazes qui a actionné sa ceinture d'explosifs à l'arrivée des forces de l'ordre. Alwihda Info
Les forces de l'ordre ont investi très tôt ce matin, aux environs du 4h30min, à Diguel Dinguessou, dans le 8ème arrondissement, une concession habitée par des terroristes après avoir obtenu des renseignements fiables auprès de l'un d'entre-eux interpellé, dans la même matinée, par les forces de l'ordre, qui les a guidés vers l'habitation.

A l'arrivée des forces de l'ordre dans ladite concession, les cinq terroristes se sont préparés et ont déclenchés les explosifs qu'ils portaient sur eux, provoquant la mort de 11 personnes dont 5 policiers, un informateur ainsi que 5 kamikazes. Cet appartement qu'ils ont loué récemment a été bien équipé par les terroristes et ressemble à une habitation ordinaire. De la nourriture et des bouteilles de boissons non alcoolisées ont été retrouvées dans la maison. Parmi les cinq victimes enregistrées par la police, l'on déplore la mort du colonel de la police Mahamat Guini.

"La morphologie des victimes ressemble beaucoup à des corps des personnes étrangères de ce pays", d'après un officier de la police.

Des billets de cinq mille Francs CFA de l'Afrique Centrale immaculés de sang et des pointes en acier, ont été retrouvés tout près du corps de l'une des victimes de l'explosion. Un autre indice compromettant pour la Croix Rouge du Tchad (CRT) a également été retrouvé dans la maison abritant les terroristes ; il s'agit de cartes de la Croix Rouge du Tchad que détenaient les trois (3) concubines de terroristes.

Un officier de la police a demandé aux membres de la Croix Rouge du Tchad étant sur le lieux de présenter leur carte, afin de comparer à celles des présumées femmes terroristes. L'un des membres de la Croix-Rouge du Tchad présent a exhibé sa carte qui s'est avérée conforme à celles que portent les femmes des terroristes. Ce dernier indice ouvre la piste d'une infiltration par les terroristes de certaines Organisations Non Gouvernementale depuis un certain temps et leur serviraient apparemment de guide afin d'atteindre leur éventuelle cible.

Une femme avec ses enfants que l'un des terroristes aurait mis à l'abri à l'intérieur de la maison avant de déclencher sa ceinture, aurait été appréhendée par les forces de l'ordre et gardée dans un commissariat de la police. La femme et ses deux enfants seraient sain et saufs. Une autre source policière affirme que les forces de l'ordre ont interpellé un individu, lors d'une opération musclée faite hier nuit, permettant d'aboutir à l'interpellation d'un des terroristes ayant fini par servir comme guide. Ce dernier a conduit les policiers au chef du groupe habitant Diguel Sahalai. d'où on leur a fait savoir que l'homme recherché se trouve à Diguel Dinguessou.

Le chef des terroristes aurait échappé à la mort et à la captivité car il ne se trouvait pas dans la concession de Diguel Dinguessou. Les objets retrouvés sur le terrain ainsi que la femme arrêtée avec ses enfants serviront d'indices pour remonter au chef afin de neutraliser ce réseau de terroristes.

En dépit des plusieurs appels lancés par les autorités invitant à dénoncer toute personne suspecte et à ne pas louer les maisons aux étrangers, rien ne semble pas avoir été entendu. Pour preuve, cette maison dans laquelle les terroristes se sont retranchés pour commettre des dégâts, a été loué par un tchadien, sachant très bien qu'il faisait face à des personnes douteuses ou des étrangers.

La concession loué par les terroristes à N'Djamena. Alwihda Info
La concession loué par les terroristes à N'Djamena. Alwihda Info

La concession loué par les terroristes à N'Djamena. Alwihda Info
La concession loué par les terroristes à N'Djamena. Alwihda Info