Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Une déclaration politique stratégique et inquiétante


Alwihda Info | Par - 7 Mars 2014 modifié le 7 Mars 2014 - 18:34

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

La présidente de l'UNAT serait-elle au courant d'une fuite faisant état d'éventuelle modification de la constitution? Serait-elle seulement entrain de mettre en garde les garants de la constitution? Pourquoi indexe-t-elle cette institution à ce moment précis?


La Présidente de l'UNAT. Alwihda Info/M.R.
La Présidente de l'UNAT. Alwihda Info/M.R.
N'DJAMENA (Alwihda Info) - "L'UNAT souhaite la révision des fichiers électoraux... la CENI doit donc au préalable organiser un recensement démographique afin de disposer des données actualisées, fiables sur la population tchadienne, pour mieux cerner et bien déterminer le chiffre exacte de la population aux futures échéances électorales... il faut des cartes d'électeurs informatisées et sécurisées...  respecter le délai d'affichage de la liste électorale. Enfin, nous souhaiterions que la Cour Constitutionnelle ne modifie aucun article de la constitution..", a affirmé la présidente de l'Union Nationale pour l'Alternance au Tchad, Mme NDJELAR Koumadji Mariam d'un air déterminé lors d'une conférence de presse. 
 
Cette déclaration est à la fois politiquement stratégique et inquiétante. La présidente de l'UNAT serait-elle au courant d'une fuite faisant état d'éventuelle modification de la constitution? Serait-elle seulement entrain de mettre en garde les garants de la constitution? Pourquoi indexe-t-elle cette institution à ce moment précis? Autant de questions sur cette déclaration aussi bien musclée que préventive de Koumadji Mariam. Ce qui est sûr, cette dame d'une apparence renforcée serait entrain de ménager sa monture pour le voyage des élections avenirs. Les hommes de média auraient-ils trouvé enfin une dame qui amuserait la galerie politique tchadienne et défierait les grands boxeurs du ring électoral? De toute manière Koumadji s'en sort bien avec les journalistes pour une première épreuve.
 
Pour rappel, le parti l'Union National pour l'Alternance au Tchad (UNAT) est créée le 10 novembre 2006. Vu son acte de naissance, le parti est très jeune, comparé aux baobabs de la scène politique tchadienne mais sa présidente Mme NDJELAR Koumadji Mariam réussirait-elle à se démarquer? Le temps nous apprendra.