Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Tchad/Zone rouge : L'assainissement en danger, la population responsable et la santé liée


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 30 Avril 2010 modifié le 30 Avril 2010 - 21:44

Le Tchad est dans la zone rouge en matière de couverture de l'assainissement de base dans le monde d'après une évaluation de l'OMS.


Faut-il connaitre les causes de cette insalubrité pour agir ?
Faut-il connaitre les causes de cette insalubrité pour agir ?
La population tchadienne est en partie responsable des maladies comme le paludisme, typhoïde, hépatites, choléra ou encore les diarrhée s car l'assainissement est fortement lié à la santé publique en raison des nombreuses maladies liées à un milieu malsain.

Les déchets jetés à même le sol bloquent les canaux de drainage qui débordent à la moindre pluie, et endommagent les infrastructures riveraines comme les routes, les bâtiments, le milieu naturel et provoque des inondations et des éboulements.

"Il est dommage qu'en notre siècle les gens continuent à déverser leurs eaux souillées dans des caniveaux ou dans les rues" disait un lecteur.

Peu de tchadiens sont conscient de ce qui se passe, un danger réelle plane [...]
Peu de tchadiens sont conscient de ce qui se passe, un danger réelle plane [...]
Dans les grandes villes et les pays développés, un système d'égout remplit ces rôles : le drainage des eaux de ruissellement pluviales est fait en surface par des caniveaux se vidant régulièrement dans un réseau souterrain séparé ou non des eaux usées ; les bâtiments et les toilettes sont reliés directement aux égouts par des canalisations. Un siphon évite les retours d'odeurs dans le bâtiment. Un réseau d'égout représente un investissement très élevé, son entretien demande aussi beaucoup de ressources humaines et matérielles ; il encourage une grande consommation d'eau en déresponsabilisant les utilisateurs ; ses inévitables fuites contribuent à la pollution du sous-sol.

Vous allez à Koussery et même Maroua, la ville est propre et les gens aident leur pays dans la propreté. Vous ne trouverez pas un papier jeté dans la rue ou même les eaux souillées envahir les caniveaux.

Faut t-il imposer une taxe pour que les tchadiens comprennent et qu'il y ait un changement radical ? Les habitudes doivent changer et nous devons dissuader la population de participer à l'assainissement du pays.

Le Tchad est dans la zone rouge en matière de couverture de l'assainissement de base dans le monde d'après une évaluation de l'OMS.



1.Posté par le_novateur le 01/05/2010 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
slt moi chui d'accord avec ce putain de classement ,je me demande meme pourquoi le tchad n'etait inclu dans cette depuis,vous quand un endroit est sale cela s'explique par les hbts de ce dernier ,pour etre claire je crois nous les tchadiens nous sommes aussi sales y compris le gouvernement .parce que dans certains pays a l'heure actuelle on ne parle meme pa de la saleté ni des maladies qu'on a citées ci dessus. tant les villes tchadiennes ne sont pas canalisés du systeme sous terrain ce putain de maladies persisteront .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Avril 2017 - 00:38 Pourquoi s'en prend-t-on à Alwihda ?

Mercredi 18 Janvier 2017 - 16:47 Cameroun : Un journaliste enlevé !

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements