Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad: communiqué de la coalition rebelle


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 25 Février 2008 modifié le 25 Février 2008 - 08:01

Depuis quelques jours le régime de N’djamena multiplie des contacts individuels à caractère tribales et familiales pour provoquer des ralliements individuels sur des bases essentiellement subjectives et tente de constituer des petits groupes pour prendre des contacts dans les rangs de la résistance nationale.


COMMUNIQUE DE PRESSE

Depuis quelques jours le régime de N’djamena multiplie des contacts individuels à caractère tribales et familiales pour provoquer des ralliements individuels sur des bases essentiellement subjectives et tente de constituer des petits groupes pour prendre des contacts dans les rangs de la résistance nationale.

Ces démarches largement rejetées par la quasi-totalité de nos militants montrent les limites du pouvoir à la dérive d’Idriss Deby qui cherche son salut dans des ralliements grossiers et insignifiants.
Une fois de plus le dictateur tchadien montrent son mépris face à une véritable solution négociée qui concerne l’ensemble des tchadiens.
Il veut une fois de plus abuser de certains individus pour leur faire subir le triste sort de ceux qui l’ont rejoint et ont cru à ses paroles mielleuses qu’il met en avant chaque fois qu’il est en difficulté, et qui en définitive ont le goût amer de la tromperie et de la supercherie .

La résistance nationale réitère toujours sa disponibilité à un règlement pacifique du conflit mais aucune réconciliation ne peut se faire sans que le problème national tchadien soit réglé et que cette réconciliation ne concerne l’ensemble de notre peuple et débouche sur un régime politique démocratique conforme aux aspirations de l’ensemble de notre peuple
La république doit appartenir désormais à tous ses fils sinon nous ne renoncerons jamais à aller chasser le dictateur et mettre en place ce pouvoir nouveau que les tchadiens appellent du plus profond d’eux mêmes.

D’autre part la résistance nationale s’étonne de des informations faisant état de l’implication de la Libye dans le conflit tchadien dans la fourniture de matériel de guerre à Idriss Deby avec la bienveillance et les sollicitations de l’ancienne puissance colonisatrice.

La résistance nationale espère que cette information distillée par les médias occidentaux soient fausses et ne remettent en cause ni le rôle positif de la Libye au Tchad comme puissance médiatrice, ni compromettent pas les relations séculaires entre nos deux pays.
Il est inimaginable que la Libye du Combattant Africain et Guide de la révolution libyenne Mohammad Kadhafi, se compromettent avec une puissance impérialiste comme la France qui porte une lourde responsabilité dans la division des tchadiens. Mais si cette information se vérifie, la résistance se réserve le droit de récuser toute médiation dans le conflit tchadien.

La résistance nationale s’inquiète du sort des opposants tchadiens arrêtés et interpelle toujours la France sur le rôle qu’elle entend jouer auprès auprès d’un pouvoir qu’elle protège et qui viole ostensiblement et sans remords les droits de l’homme au Tchad en affiche un mépris et une indifférence totale face à la communauté internationale.

L’obtention de la libération immédiate des opposants est le minimum que peuvent avoir ceux qui sont les alliés de ce pouvoir méprisable et qui chaque jour deviennent les complices des crimes qu’il commet

Fait à Koukou-Angarana le 22 février 2008

ABDERAMAN KOULAMALLAH
Le porte parole Unique

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements