Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad: le fils d'un ministre emprisonné pour vol


Alwihda Info | Par la voix - 5 Août 2014 modifié le 5 Août 2014 - 12:32


Le fils de Gata Ngoulou emprisonné pour implication dans une affaire d'ordinateur volé


Ce jeudi 24 juillet dernier, vers 16 heures, des agents d'Interpol, la police internationale basée au Tchad, font irruption à Sabangali. Précisément dans un restaurant chic de la place situé dans les encalubres de la télé nationale. Ils y sont pour vérifier et recouper une enquête qu'ils goupillent depuis des mois. Une affaire d'ordinateur qui serait volé à Paris, en France par un individu résident au Tchad. Selon nos sources, le signal de l'ordinateur volé que les agents d'Interpol suivent depuis longtemps émettrait à partir de ce lieu. Un lieu qui est également un lieu de résidence pour certains expatriés africains et européens. Parce que le propriétaire des lieux y tient là des chambres en location. Arrivés dans la résidence, les policiers s'emploient à mettre la main sur tous les ordinateurs qu'ils confisquent pour besoin d'enquête avant d'interpeller le responsable des lieux qui n'est autre que le fils du ministre de l'Urbanisme, Gata Ngoulou. Il serait gardé en vu pour nécessité d'enquête selon les informations qui parviennent de la police internationale, Interpol; Pour l'heure, on ne sait pas le décret d'implication de Papi, le fils du ministre. Tout de même, les policiers seraient à pieds d'oeuvre pour élucider cette affaire une bonne fois pour toute. Cette enquête n'est pas encore bouclée qu'un certain Ludovic, employé d'une société française de la place annoncerait avoir perdu deux ordinateurs dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'il était endormi dans sa chambre. Un autre noeud, évidemment, qui vient mettre un petit plus sur cette affaire. Ce feuilleton ne fait que commencer. On n'y reviendra dans nos prochains articles.