Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad: les leaders de la rébellion sont ils encore crédibles ?


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 19 Février 2008 modifié le 19 Février 2008 - 19:02

Prenons un peu de recul, nous en avons marre du pouvoir en place, croyez vous que cette rébellion va faire mieux, avec ce qui se passe ? Demandons plutôt à la communauté internationale d’intervenir pour une solution pacifique, de libérer les opposants mais pas soutenir aveuglement les rebelles.


Tchad: les leaders de la rébellion sont ils encore crédibles ?
Les leaders de la rébellion sont ils encore crédibles ? Les choses doivent changer et les tchadiens doivent oublier de soutenir bêtement quelqu’un des leurs.

Ah oui, on peut mentir durant des années mais les vérités sortirons d’elles mêmes. Au moment où le monde se dirige vers une pacification des conflits, des leaders dits de la résistance nationale se croient avoir le culot d’être les seuls maitres. Déjà, à 3 groupes rebelles le problème est loin d’être réglé. CMU (fameuse Coordination Militaire Unifiée) composée d’UFDD, UFDDF,RFC, avec des leaders qui ont été et sont les causes principales des troubles dans notre pays, continuent à se concurrencer pour soit disant avoir quelqu’un des leurs comme représentant de la CMU, ignorant complètement les volontés des citoyens tchadiens, fatigués de leurs mensonges. Lors de l’annonce de la création de la CMU, j’avais dit que sans un responsable unique, la CMU n’est que théorique. Eh, chose vérifiée, chaque responsable ne compte que sur ses éléments, les militaires ne respectent que l’ordre de leur représentant ethnique, bref un désordre total. La conséquence, on le sait, tout est détruit à n’djaména, l’image de la CMU affectée. Nous sommes d'accord que le régime de n’djamena est grave pour le peuple mais vous CMU vous êtes loin de nous convaincre le contraire sinon le pire.

Les leaders comme Nouri, Timan et Tom ne vont jamais s’entendre. Timan et Tom
n’accepteront pas que Deby soit chassé et remplacé par un autre non zagawa bien qu’ils sont
sortis en rebellions contre lui, ils gardent le lien de sang. Nouri ne va pas non plus accepter que le remplaçant de Deby soit un zagawa. Le 3 eme laron, Abdelhawit About, lui est méconnu mais souhaite aussi que les arables soient cette fois ci dirigeants. Mais où allons-nous ? Les autres ethnies ne sont pas des tchadiens?. De grâce, nous leaders militaires nordistes, causes du problème actuel du Tchad par notre politique ethnique, séparatiste, revenons sur terre. Vous etes déphasés de la réalité actuelle.


Tchadiens, sachons que si l’un de ses trois chefs rebelles ( Timan, Nourri, Aboud) arrive à
prendre la tète de ce pays, nous dirigeons directement vers l’abime, le pire. Nous avons dans
la rébellion des gens capables, je le sais bien mais étouffées dans l’oeuf par ces trois leaders
assoiffées par le pouvoir. Les réactions sur les sites sur l’intervention de la France est normale, la France doit intervenir et poser des conditions à Deby, chose qui n’a pas été faite. Prenons un peu de recul, nous en avons marre du pouvoir en place, croyez vous que cette rébellion va faire mieux, avec ce qui se passe ? Demandons plutôt à la communauté internationale d’intervenir pour une solution pacifique, de liberer les opposats mais pas soutenir aveuglement les rebelles. Nous croyons que pour l’instant la solution c’est cette rébellion, parce que les armes c’est l’uniquesolution ? Evaluer les dégâts à Ndjamena ? Les pertes en vie humaines ? Croyez-vous que ces rebelles qui ont perdu leurs frères, cousins vont instaurer une vraie démocratie ? Remarquezvous-même sur les sites, les écrits qui supportent Nourri sont écrits par les goranes, ceux quisupportent Timan par les Zagawa, Aboud par les arables et c’est comme ça qu’ils vont diriger le pays. Imaginez vous-même cette saloperie de phrase qui traverse les coeurs amèrement : « après la chute du régime, nous ne sommes pas tombés d’accord sur qui lira le communiqué à la radio , ..... nos objectifs restent differents,» dit un leader de la rebellio. un autre dit " meme si le regime chute, il y aura une periode de flottemet" , Oh mon Dieu, nous sommes passées à coté d’une catastrophe.

Chers Tchadiens, bien que le régime sur place n’est pas favorable à la paix, ne pensez pas que ces rebelles feront quelques choses de bon. CMU avec aucun leader unique, aucun projet
politique digne, si les intérêts égotistes persistent, est comme un avion qui est dans l’espace et
c’est en ce moment que les techniciens se rappellent qu’ils ont oublié de changer une pièce
défectueuse ou de prévoir le carburant. Ne supportons pas un leader parce qu’il est de notre
ethnie mais parce qu’il a une vision politique consensuelle et peu importe son origine.
Combien de temps allons-nous rester dans cette merde ? Nous avons des avons qui veulent
aspirer en fin à la paix. Intellectuelle que nous sommes, nous connaissons bien ce que mène la
politique d’appartenance ethnique dans la gestion d’une nation. Il n’est pas exclu qu’on
s’intéresse à son frère, mais pas parce qu’il est mon frère ou de mon ethnie mais parce qu’il
est capable. Soyons prudents.

Abdramane_seck@yahoo.fr

N’djaména.