Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad: qui veut gagner 2000 euros


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 29 Février 2008 modifié le 1 Mars 2008 - 00:18

Mes chers compatriotes, qui dit la vérité parmi nos trois futures prisonniers de la République ?
votre réponse sera tirer au sort au cabinet d'huissier de maître Mahamat Ali Abdallah (quatrième milice).


Tchad: qui veut gagner 2000 euros
A) Le général président Idriss dit : Vous êtes venu pour voir la chute du régime ou la débandade des mercenaires? Parlez-moi des choses importantes qui concerne le Tchad. Quant à ce que vous pensez, je ne sais pas la où ils sont ? ( Ibni, Yorongar et Lol ). Il y a plus de quatre cent morts dont des chefs de parti. Concernant Yorongar et Ibni, je ne sais pas s'ils sont vivants ou morts. Comme certains députés sont en fuite et d'autres portés disparus, je risque de proroger l'état de siège pendant un an et comme ça il n'y aura plus des prisonniers.

B) Le milice ministre de la sécurité Bachir dit : "on a trouvé Lol parmi les prisonniers de guerre et que Yorongar était passé en catimini le soir chez lui pour saluer sa famille qui ne l'a pas vu plusieurs jours. Yorongar était passé même dire bonjour a tous les voisins et leur confirmer qu'il ne vient pas chez lui par ce que la police le cherche. En sortant chez les voisins, le ministre milice qui patrouillait dans le quartier a vu monsieur Yorongar qui traversait la route pour informer sa famille qu'il va repartir dans sa cachette. Le ministre milice interpelle Yorongar et lui dit :"président ! regagner vite votre cachette vous savez bien qu'il y a couvre feu a cause de vous ?" "Et alors ? j'avais promis a ton patron que je dirais pas a qui que soit ma cachette ?" oui, président ! Alors, casse toi ! rétorque Yorongar....

C) Le milice diplomate Alami dit : "Yorongar a été retrouvé quelque par dans son quartier .Tout le monde la vu. Et, quelques jours plus tard, le milice ministre des affaires étrangleures, ré-confirme et dit ceci : Monsieur Yorongar parlera demain après-midi a sa famille.
Alors, dans sa conférence de presse à la maison de la radio à Paris, il jubilait sur la disparition d' Ibni et Yorongar en criant haut et fort a qui veut l'attendre, que, les prisonniers devront répondre devant la justice. Il parle comme il y a une justice au Tchad.

Mes chers compatriotes, qui dit la vérité parmi nos trois futures prisonniers de la République ?
votre réponse sera tirer au sort au cabinet d'huissier de maître Mahamat Ali Abdallah (quatrième milice).

En plus de son gain de 2000 euros le gagnant de notre concours assistera à l'arrivée très prochaine de la force de résistance de notre pays .

Bonne chance a vous tous !!!!


Mahamat Doki Warou

dokiwarou@hayoo.fr