Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Togo : La rentrée scolaire maintenue au 17 octobre


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Octobre 2016 modifié le 14 Octobre 2016 - 22:46


Togo : La rentrée scolaire maintenue au 17 octobre
Lomé, le 13 octobre 2016-Le gouvernement a indiqué ce mercredi le maintien de la rentrée scolaire au 17 octobre prochain.

C’est à travers un communiqué du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et de la formation professionnelle que le gouvernement a réitéré le maintien de la rentrée scolaire au 17 octobre sur toute l’étendue du territoire.

« Le Gouvernement se réjouit de l’esprit d’écoute et de compréhension mutuels qui prévaut entre les acteurs du monde éducatif, en particulier avec l’implication constructive des fédérations des syndicats d’enseignants, des centrales syndicales et des fédérations des associations des parents d’élèves. Ceci a permis le bon déroulement de l’année scolaire 2015-2016 dans le calme et la sérénité », indique le communiqué. « Conformément à la décision prise par le Gouvernement le 29 août 2016, la rentrée scolaire aura effectivement lieu le 17 octobre 2016 pour tous les ordres d’enseignement, sur toute l’étendue du territoire national », poursuit le communiqué.

Sur les primes de rentrée et de bibliothèque, le gouvernement déclare qu’elles seront payées dès l’année scolaire qui s’ouvre le 17 Octobre 2016. « Toutefois, face aux préoccupations exprimées par les fédérations des syndicats d’enseignants, et dans une volonté permanente de conciliation et de compromis, le Gouvernement décide, à titre exceptionnel, de procéder de nouveau cette année, au paiement en une seule tranche des primes de rentrée et de bibliothèque. Ces primes seront directement positionnées sur les comptes de tous les enseignants à l’exception de ceux qui ne sont pas encore pris en charge sur le fichier solde. Ces derniers, toucheront leurs primes en numéraire. En conséquence, la mensualisation de ces deux primes est reportée et prendra effet à compter du 1er juillet 2017 ».

Enfin, le gouvernement félicite les fédérations des syndicats d’enseignants ainsi que les centrales syndicales qui se sont impliquées activement afin d’accélérer l’intégration diligente des enseignants auxiliaires dans la fonction publique, conformément à la loi n° 2013-002 portant statut général de la fonction publique et à son décret d’application. Avant de « réaffirmer sa volonté de poursuivre le dialogue global, structuré et soutenu, notamment au sein du Cadre Permanent de Concertation et avec tous les acteurs concernés, en vue de rechercher des solutions durables à la question relative au statut particulier des personnels de l’enseignement ainsi qu’aux autres préoccupations touchant le secteur de l’éducation ».


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements