Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tony O. Elumelu s'adresse aux entrepreneurs africains


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 3 Mars 2016 modifié le 3 Mars 2016 - 08:51


Tony O. Elumelu s'adresse aux entrepreneurs africains
Tony O. Elumelu s'adresse aux entrepreneurs africains

A tous les Africains aspirants entrepreneurs, 

Je salue votre courage et votre détermination à créer vos entreprises malgré les contraintes qui entravent la viabilité des startups et menacent considérablement leur pérennité.

L'année dernière, vous avez été plus de 20.000 à participer à une série d'enquêtes pour déterminer les principaux défis que vous rencontrez, ceci afin de comprendre les raisons qui vous motivent à poursuivre votre activité avec tant d'obstination. Les résultats sont révélateurs: 87% d'entre vous expliquent que vous n'aviez pas accès au capital d'amorçage; 80% sont toujours à la recherche de parrainage après plusieurs années; 90% souhaitent acquérir une formation supplémentaire, plus particulièrement dans la gestion et la comptabilité pour renforcer leurs capacités; 93% désiraient faire partie d'un réseau d'entrepreneurs pour avoir du soutien, des encouragements et trouver des partenaires potentiels.

Malgré le déficit de soutien mentionné ci-dessus, vous continuez à vous battre pour transformer votre idée en réalité et vos rêves en entreprises florissantes.

En tant qu'entrepreneur, tout comme vous, je sais ce que l'on ressent à chercher une bouée de sauvetage, à espérer le moment de pause quand la chance nous profite enfin. Je suis fier de dire qu'une partie de mon succès est due à quelqu'un qui a cru en moi, prêt à investir dans mon talent et prendre le pari sur mon avenir. C'est la raison pour laquelle, la Fondation Tony Elumelu a décidé "d'institutionnaliser la chance" et de démocratiser l'accès aux opportunités, d'encourager davantage les entrepreneurs à créer des entreprises durables qui contribuent à la transformation économique de notre continent.

Le 1er Janvier 2015, lorsque la Fondation Tony Elumelu a lancé le portail d'application pour le programme d'entrepreneuriat de Tony Elumelu (TEEP) afin d'identifier, de financer, de former, d'encadrer et d' offrir des opportunités de réseautage à 1000 entrepreneurs africains, les médias ont salué le TEEP comme une initiative «sans précédent», la première du genre, et sans doute un peu trop " audacieuse". Certaines critiques disaient que notre ambition est "irréalisable voire irréaliste" parce que nous avions mis la barre haute! Ont-ils un tant soit peu mesuré le potentiel de la nouvelle génération d'entrepreneurs africains - votre ingéniosité, votre envie d'excellence, votre obsession du résultat et votre capacité illimitée à innover constamment.

Lors de notre phase de lancement la première année, c'est plus de 1000 entrepreneurs venant de 51 pays d'Afrique du Nord, du Sud, de l'Est, d'Afrique Centrale et l' Afrique de l'Ouest qui ont été sélectionné - Une diversité linguistique composée d'anglophones, de francophones ,de lusophones, et d’ arabophones. Par cette diversité, le programme TEEP a favorisé le partenariat inter-étatique et le réseautage entre les entrepreneurs africains pour mettre en place de potentielles opportunités de partenariat.

La semaine dernière je partageais via ma page Facebook, l'histoire d'une femme candidate au programme #TEEP qui a fait de grands progrès Agboneni Izoduwa, un mécanicienne, fondatrice du Garage Neni à Lagos, un guichet unique pour les besoins de soins automobiles. Le garage Auto Care de Neni est le premier atelier de réparation automobile en partenariat avec le service de taxi global, UBER, à Lagos. À ce titre, elle se chargera de l'inspection des véhicules professionnels pour plus de 4000 voitures dans le réseau UBER Lagos. En tant que père de cinq filles, ça m'inspire de voir des femmes comme Neni prospérer dans un environnement essentiellement masculin.

La semaine précédente, le Centrafricain Gabino Guerengomba, un entrepreneur du #TEEP et CEO de Solar Technologies integrated (IST), a signé un protocole d'entente de 80 millions de dollars US avec le gouvernement Béninois pour fournir de l'électricité à 10 zones rurales à travers le pays. Selon les dires de Gabino, « Nous sommes en voie de devenir la première startup du #TEEP en Afrique à générer 100 millions de dollars de chiffre d'affaires." Elia Timotheo la Tanzanienne, PDG de East Africa Fruit Farm and Company, qui commercialise des fruits et légumes frais afin de réduire considérablement les pertes post-récolte, vient de remporter le Prix africain de l'Entrepreneuriat pour la meilleure idée d'entreprise dans la catégorie Environnement. Ces Success Stories ne sont nullement exclusives aux seuls trois entrepreneurs énumérés ci-dessus. Elles servent simplement de success stories pour illustrer une vague beaucoup plus large d'accomplissement qui englobe l'ensemble de la classe inaugurale du programme TEEP. Dans le secteur le plus populaire, l'agriculture - un peu plus de nos 300 entrepreneurs agricoles nous ont signalé la création de près de 15.000 emplois occasionnels et à temps partiel.

J'ai parcouru l'Afrique pour rencontrer les entrepreneurs du Programme TEEP dans leur pays, y compris : la Côte d'Ivoire, le Mali, le Sénégal, la Zambie, le Kenya, le Ghana, l'Ouganda, l'Afrique du Sud, le Bénin, le Congo, le Gabon, l'Egypte et le Zimbabwe, ainsi que les entrepreneurs du programme TEEP dans les villes nigérianes - Lagos, Calabar, Port Harcourt, Abuja et Kaduna. Je suis à la fois ému par leurs histoires et revigoré par leur passion.

Cela fait vingt-cinq ans que mon mentor, Le. Chef Ebitimi Banigo et le Conseil d'Administration de la Allstates Trust Bank m'ont nommé Chef d'agence de la succursale de Port Harcourt, bien qu’âgé de 26 ans à l'époque. Chef Banigo a eu confiance en moi à cette période cruciale de mon parcours tout comme j'ai confiance en vous aujourd'hui. Êtes-vous prêts à relever le défi?

Si vous êtes prêts à rejoindre les entrepreneurs africains pour transformer l'Afrique, inscrivez-vous dès maintenant au programme TEEP avant la date de clôture le 1er mars à minuit.

 

Bien à vous.

TOE.

Lundi 29 février 2016

 

--------

Après avoir lu la lettre ouverte de de Tony Elumelu s’adressant aux entrepreneurs africains, découvrez le témoignage émouvant de Fidelis Adams, un des entrepreneurs du programme d’entrepreneuriat. 

 

" Je viens de lire la lettre de l'Oncle Tony avec les larmes aux yeux.

Pendant plus de 5 ans, j'ai lutté pour que quelqu'un puisse croire et investir dans mon idée. La plupart m'ont dit poliment qu'ils n’avaient pas de moyens et par conséquent, ne pouvaient m'aider. D'autres m'ont dit : Fidelis, ce n'est pas adapté au Nigeria, cela ne peut être fait qu'aux États-Unis ou en Europe ». Il y en a même qui m'ont clairement fait savoir que je perdais mon temps et mes ressources.

 

Mais en 2015, l'oncle Tony me dit : "Fidelis, je crois en votre idée, et je suis prêt à vous soutenir ".

 

Aujourd'hui, je suis à la tête d’une entreprise florissante. Lentement mais surement, nous allons briser de nouvelles barrières et nous fixer de nouveaux objectifs. Du plus profond de mon cœur, je vous remercie Oncle Tony… Vous et #TEEP.

Fidelis Adams - Un alumni fier # TEEP2015.

 



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements