Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Trafics d’enfants vers la Guinée Equatoriale: Une camerounaise livre ses trois enfants


Alwihda Info | Par Marelle Fanny Awoumou à Yaoundé - 5 Avril 2016 modifié le 6 Avril 2016 - 13:28

Christin Jared (09 ans),Noelle Lafortune(07ans) et Faridha Dahary(05ans) ont été enlevés depuis le 07 juin 2014 du domicile de leur père et auraient été achéminés vers la Guinée Equatoriale par leur maman Clarice July Assong Ndongo.


Le père en larmes est sans nouvelle de ses trois enfants. N.N.E, l’homme de 40 ans qui a requis l’anonymat raconte : « Nous vivions paisiblement depuis des années sous le même toit, ma femme et mes trois enfants au quartier Ewankang. Tout à coup, ma femme a été approchée par les membres d’une église de réveil au lieu dit Awaé Escalier à Yaoundé. Après avoir accepté de rejoindre ladite église, un climat délétère s’est installé dans le couple: insolence vis-à-vis de l’époux, interdiction faite aux enfants de s’approcher de leur père, sorties nocturnes, vente de biens à l’insu du mari…interdiction aux enfants de fréquenter les proches de la famille paternelle ou de se rendre dans leur village.Dans la soirée du 06 juin 2014,pendant que je jouais avec les enfants, dame Clarice July Assong Ndongo m’affronte physiquement pour s’opposer aux jeux entre mes enfants et moi. Une bagarre va éclater et très vite maitriser. Elle sortira nuitamment pour une direction inconnue et reviendra le lendemain à mon absence enlever mes trois enfants :Nkoussa Etoga Christin Jared,Blaz Etoga Noelle Lafortune et Assong Ndongo Faridha Dahary. Je vais saisir les services sociaux du commissariat de Nkol-Ndongo àYaoundé qui tentent en vain de joindre dame Assong Ndongo.Meme la sommation de justice servie à dame Clarice July Assong Ndongo,employée à l’époque à la direction des projets à la Cameroon telecommunications(Camtel), pour ramener les enfants auprès de leur père ne servira à rien ! ». Selon N.N.E, le père des trois enfants, plusieurs membres de la famille et amis ont été mis à contribution pour convaincre dame Assong Ndongo de ramener les enfants auprès de leur papa. Peine perdue. Depuis le 07 juin 2014,le père est sans nouvelle de ses enfants.
Sur les traces des enfants disparus
Selon une source anonyme : « les trois enfants recherchés ont transité au quartier Mendong à Yaoundé où ils ont passé quelques moi, temps de trouver des preneurs du coté de la Guinée-Equatoriale. Le groupe des trafiquants des enfants comprendrait des pasteurs, des membres de l’église de réveil, des gendarmes à la retraite et autres trafiquants de stupéfiants vers la Guinée Equatoriale ». La rédaction d’Alwihdainfo.com a tenté en vain de joindre Dame Clarice July Assong Ndongo au numéro +237 222222365 pour retrouver les traces des enfants recherchés. Une source au bout du fil nous a répondu : « les enfants ont déjà traversé la frontière. La dame à qui vous voulez parler est caissière à l’agence Camtel d’Ambam. N’appelez plus à ce numéro !».Affaire à suivre.




EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements