Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Triste réalité


Alwihda Info | Par Җ€BIЯ - 21 Janvier 2008 modifié le 25 Janvier 2008 - 15:59

Le Tchad a toujours été un pays charnière entre le nord et le centre du continent, un lieu d’échange séculaire transsaharien, de passage obligé, de transition propice à l’établissement humain et au développement de cultures et des civilisations parmi les plus anciennes.


Triste réalité
« Une jeunesse intelligente et curieuse s'enchante aux leçons de notre culture.» «C'est pourquoi, si on considère ce bloc colossale qui, de Lille à Brazzaville et d'Abéché à Dakar .s'étale sur sept mille kilomètres de longueur et trois mille de largeur et si l'on constate qu'il n'est entaillé que par le bassin occidental de la méditerranée, on s'étonne que tout n'ait pas été tenté pour garantir son intégrité» disait un colon. Et l'ex-président Français Chirac disait « le Tchad est un grand territoire d'où les seigneurs des guerres se convoitent.» Nous disons  que le Tchad était :
 
Au cours de l'histoire ; le Tchad a toujours été un pays charnière entre le nord et le centre du continent, un lieu d'échange séculaire transsaharien, de passage obligé, de transition propice à l'établissement humain et au développement de cultures et des civilisations parmi les anciennes. Il fut un lieu plus qu'une barrière .Il se distingue par l'existence de sociétés régies par plusieurs catégories de pouvoir ;allant de sociétés à pouvoir   minimal jusqu'à des sociétés structurées sous formes d'Etat. Les formes de pouvoir minimal se présentent sur l'ensemble (de ce qui est actuellement le territoire) du Tchad : au sud au centre et au nord, tandis que les sultanats, et royaumes  se situent dans la partie centrale. Ces différentes sociétés développent entre elle des relations tant tôt pacifiques liées au mariage à la transhumance au commerce et des relations tant tôt conflictuelles.
Pourquoi l'Eufor en 2008 ?

« Tous les hommes on été crées égaux (…) leur créateur leur a conféré certains droits inaliénables. Parmi ceux-ci, il y a la vie, la liberté et la recherche du bonheur » déclaration d'indépendance des USA en 1776.

La déclaration de droits de l'homme et du citoyen de la révolution Française a également proclamé « Les hommes sont nés et demeurent libres et égaux en droit »

Cependant, les autorités Françaises, abusant du drapeau de la liberté de l'égalité, de la fraternité  ont violé et continuent a violé notre terre, leurs actes vont directement à l'encontre des idéaux d'humanité et de justice.  Jadis avec des missions et des opérations d'expéditions nous avons encore en mémoire les interventions  de la France au Tchad il y a plus d'un siècle.

1-la mission voulet –chanoine  

Est une expédition Française particulièrement meurtrière de conquête coloniale du Tchad, mené à partir de  janv.-1899 par le capitaine Paule Voulet et le lieutenant  Julier Chanoine.

Mandatés en juillet 1898 par le secrétaire d'Etat aux colonies, André Lebon.

2- l'opération doroté

Combat livré le 09 novembre 1910 au Tchad, en pays Massalit.

3-l'opération Bison

Est une opération militaire Française qui s'est déroulé entre 1969 et1972 au Tchad .elle vit l'engagement de 2000 soldats Français.

4-l'opération tacaud

Opération militaire Française qui se déroulé entre févier1978 et Mai 1980.l'armée Française envoie sur place 1200 hommes appuyés par 10avion jaguar, cette opération fait suite à l'opération bison qui se déroula en1972  18 militaires français tués durant tacaud ; 2 jaguar sont abattus.

5-l'opération Manta

Opération militaire Française qui se déroulé au Tchad entre 1983 et 1984. Cette opération mène au partage du pays en 2, à hauteur du16 parallèle afin de séparer les belligérants Tchadiens et Libyens.

6-l'opération épervier

Déclenchée en 1986 à l'initiative de la France après le franchissement du 16 parallèle  par les forces armées Libyennes .en 2004l'opération Dorca est venue se greffer sur l'opération épervier.

7-opération Dorca

Déclenchée à l'initiative de la France  est une opération militaire ayant eu lieu du 31 juillet au 11 septembre 2004.

Toutes ces opérations et missions ont servi à quoi? Pas grand-chose, elles n'ont qu'endeuillé les familles Tchadiennes, leur terre spoliée, des oulémas arrêtés et tués arbitrairement , des documents et manuscrits saisis et brûlés; bref des hommes ont subi des humiliations et que sais-je encore. Aujourd'hui  La France prend la tête de peloton  de la force européenne de 3000 hommes dans l'est du Tchad et en Centrafrique. A mon avis la cause de la protection des réfugiés ne soit finalement qu'un faire valoir puisque les mirages et les Breguet-atlantiqued'« épervier » jouent en effet un rôle de renseignement crucial, au service de l'armée de Deby.

L'importance de la présence Française représente un danger d'engagement direct de l'eufor dans les affrontements armés. Sur le papier tout est claire ; les français de l'opération épervier et les européens de l'eu for ne partagent ni les mêmes missions ni les mêmes bases ni le même commandement.les éperviers stationnés à Ndjamena et Abéché''garantissant la souveraineté de l'Etat Tchadien '' soit disant, l'accord de coopération bilatérale datant 1976. L'eufor sera chargée de sécuriser les réfugiés et déplacés,' épervier'' doit cependant agir en appui de l'eufor dans plusieurs domaines déterminants : carburant, transmission, santé, appui aérien…

En dépit de l'insistance de force de la résistance nationale à la France et à l'union Européenne de leur immixtion dans l'affaire tchado-tchadienne .allant des coups semonces, aux renseignements militaires, età la dotation des matérielles de guerres.

Comment passer pour neutre alors que vous armez un belligérant ?

La secrétaire d'Etat aux droits de l'homme madame Rama Yade désengage l'Etat Français pour le dédommagement de 6 millions euros de 103enfants des l'arche de zoé.

Alors que son homologue de la défense monsieur Hervé Morin  engage la France sur une dépense de 30 fois plus que ce qu'on doit à ces enfants victimes de ce crime de temps moderne ?

L'Eufor s'inscrit dans le cadre de la politique européenne de sécurité et défense.

La mission de l'eufor au Tchad et en Centrafrique est un test pour la force européenne ou c'est l'instinct colonial ?

Je tiens à rappeler que le Tchad a participé de façon effective à côté de la France ses troupes ont accompli des exploits qui ont suscité l'admiration, ces troupes ont versé leur sang pour la cause de la liberté, on reconnu dans la charte de l'atlantique, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. (..)

Les dignes fils du Tchad demandent à la France de reconnaitre solennellement l'indépendance du Tchad dans le respect de sa souveraineté.

Il faut signaler que dans le passé, les communautés et les autorités traditionnelles géraient et réglaient les conflits à l'amiable. Certainement les causes des conflits ne sont pas que politique, il y a aussi les phénomènes naturels, d'origine climatique et environnementale un phénomène de sècheresse dans tout le sahel qui s'amplifie et de désertification qui a commencé depuis une trentaine d'année.  Une explosion démographique, la population a doublé en 30 ans, nécessairement la compétition pour l'espace,naturellement les ethnies différentes, aux répartitions imbriquées. Sans oubliés les ressources minières et pétrolières suscitent les convoitises des grands puissances à qui le morale et le sens humain ne sont pas au rendez-vous.

C'est pourquoi des dictateurs sont maintenus contre la volonté du peuple, résultat : carences administratives, favoritismes, clientélismes, immixtion arbitraire des autorités civiles et militaires dans les conflits. Dictature et répression riment avec révoltes et rébellions.la violence d'Etat appelle une violence contre l'Etat. Au pays de Deby avec un parrain France, tout a été essayé. Jusqu'à l'organisation de la conférence nationale souveraine des armes ont été brulées en présence de l'ex-président Goukouni Weddeye. Des rébellions en rébellions, on a vue même des médecins et des magistrats faire le choix des armes. On a vue des négociations en négociations, résultats liquidations physiques des personnes même parrainés par des pays étrangers.  On a vue une opposition politique tant tôt consentante,tant tôt crachant dans la soupe. On a vue des responsables des droits de l'homme se promenant en arme pour leur propre sécurité. Bref, si aujourd'hui ces hommes qui constituent la force de résistance nationale ont fait le choix des armes puisque il n'y a  pas d'autre choix avec Deby .Par cette gestion mafieuse, et absence d'autorité même des simples pompiers et infirmières se permettent de berner tout un pays ?

L'arrogance et l'élan colonial des membres de l'arche de zoé !

L'affaire de l'arche de zoé a fait tomber les masques .si onest arrivé jusqu'à là c'est parce que il n'y a pas ce qu'on appelle un Etatdigne de son nom. Carence administrative, laxisme à la chose publique et la corruption qui gangrène l'appareil de l'Etat. Si on est arrivé jusqu'à là c'est par ce que le premier responsable de ce pays a privilégié les achats des armes aux détriments des difficultés socio-économiques du pays. Cette précarité qui a boosté les parents à donner leurs enfants à ces prédateurs. C'est un acte inhumain que je condamne avec la dernière énergie. Quelle ironie de voir cette infirmière ; la compagne d'Eric Breteau  avec un élan colonial,donner des leçons à la mère Tchadienne s'y généreuse respectueuse à qui ici je dois  respect et bénédiction. A quel droit cette infirmière  méprise et humilie ces mères ? La  seule faute de ces mères c'est d'être pauvre et de vous avoir fait confiance.

Pour votre gouverne avant la percée coloniale ;le Tchad n'a pas  été une société inculte ou acéphale .Dans la région ouce forfait a été commis, a vécu un royaume organisé, structuré, instruit.Demandez à ceux qui vous ont  envoyé les détenteurs de la réflexion suprême ; la mission voulet-chanoine une expédition Française particulièrement meurtrière menée en janvier 1899,

Cette tsunami meurtrière n'a épargné ni femmes, nienfants. Des centaines des oulémas arrêtés arbitrairement liquidés ; desdocuments et des manuscrits brûlés. Pour dire vous avez aussi une part de laresponsabilité sur ce qui se passe aujourd'hui au Tchad et au-delà du Tchad.

Le président Sarkozy vient de reconnaitre tacitement le rôlede la France dans la longévité du pouvoir de Deby. Partant des truquages desélections présidentielles, aux coups des semonces, les renseignementsmilitaires, jusqu'à la livraison des missiles milans et tout ceci contre lavolonté du peuple Tchadien.

Les élections prétendument légales, qui ne faisaient que reconnaitre le droit du plus fort, nous avons connu que la justice n'était jamais la même, accommodante pour les uns, cruelle et inhumaine pour les autres. C'est pourquoi les hommes qui luttent pour le vrai changement n'ont ménagé, ni la souffrance, ni leur sang, c'est une lutte qui fait des larmes, de feu et de tristesse , nous en somme fier jusqu'au plus profond de nous même d'être de ce côté .Car c'est une lutte juste est noble , une lutte indispensable pour la survie de notre chère patrie ,pour la cohésion sociale et pour l'éthique de ce qui fait un Etat.

Lutter pour mettre fin à l'humiliation, aux mépris à l'effritement de notre structure sociale ;   Contre la dictature qui nous est imposée.

Ceci nécessite une grandeur d'âme, une autorité sans faiblesse et la conscience collective. Et la jeunesse Tchadienne doit être le pivot de ce changement, elle doit aider les hommes qui incarnent ce changement,car elle est la relève de demain.

Quelle est cette jeunesse qui soutient Deby contre les forces de changement ?

Quelle honte de vous voir défiler et faire des motions desoutien à Deby et ses acolytes ?  On  ne vous trouve jamais dansle chantier qui est le vôtre !

Je rends un grand hommage à ces grands martyrs quisont : Selgué et Abakar Malloumi tués pour la liberté et pour la cause juste.Je me reconnais plus en cette jeunesse à courte mémoire,indifférente et permettez-moi lâche.

Quelques questions pour vous rafraichir la mémoire !

   -N'est ce pas vous, qui avez des devoirs et non des droits ?
   -N'est ce  pas vous qu'on discrimine à l'octroie des bourses d'études ?(Taiwan)      
   -N'est ce pas vous qu'on arrache les belles filles devant les boites de nuits
   -N'est ce pas à vous qu'on arrache les motos à plein jour?
   -N'est ce pas à vous qu'on arrache les sœurs et les femmes pour les viole
   -où étiez-vous quand on a tué Selgué et Abakar ?
   -où étiez-vous quand on torture et on tue les innocents et je ne peux citer ici le nom à qui je reste encore en deuil ?
   -où étiez-vous quand on décaissait l'argent du pétrole de la génération future ?
   -qu'en dites-vous quand ce pays voit ces fils fuir quotidiennement à l'étranger ?   
   -qu'en dites-vous à l'heure ou j'écris les étudiants Tchadiens à l'étranger n'ont pas des bourses ?
   -N'est ce pas dans les villes les villas magnifiques pour le clan Deby et paillote croulante pour les autres ?

On vous interdit de cracher sur les martyrs, ceux qui acceptent  de prendre les armes au prix de leur vie ne mérite pas ce geste de votre part .Dieu merci cette entité qui représente les vraies valeurs de la jeunesse Tchadienne n'a pas encore dit son mot.je vous exhorte de retrouver la raison, car seule la lutte libère.

« A cœur vaillant rien d'impossible »

Abakar Assileck H