Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

UA : L'ambition d'Idriss Déby d'occuper "une place de choix dans la géopolitique mondiale"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Avril 2017 modifié le 24 Avril 2017 - 19:55

Déby a appelé à explorer les meilleures voies, permettant de donner un coup d’accélérateur à cette réforme, rappelant que "l’alternative aux équations multiples qui se posent à l’Union Africaine réside dans le changement de nos pratiques, de nos méthodes et de notre culture organisationnelle".


Le Président de la République du Tchad, Idriss Déby a prononcé aujourd'hui un discours lors de la réunion de présentation du rapport sur la réforme institutionnelle de l'Union Africaine, en Guinée Conakry.
Le Président de la République du Tchad, Idriss Déby a prononcé aujourd'hui un discours lors de la réunion de présentation du rapport sur la réforme institutionnelle de l'Union Africaine, en Guinée Conakry.
Le Président de la République du Tchad, Idriss Déby a prononcé aujourd'hui un discours lors de la réunion de présentation du rapport sur la réforme institutionnelle de l'Union Africaine, en Guinée Conakry. Les dirigeants africains ont mis un coup d'accélérateur puisque cette réforme intervient trois mois après le sommet d'Addis Abeba.

Le dirigeant tchadien a rappelé que cette réforme "est d’autant importante car elle matérialise notre volonté commune d’assurer un suivi régulier des mesures fortes et audacieuses visant à insuffler une nouvelle dynamique à l’Union Africaine".

"Aujourd’hui, nous devons franchir un autre palier, un palier de taille, en marquant notre engagement à donner corps à cette réforme déterminante pour la vie et le futur de l’Union Africaine", a-t-il souligné devant plusieurs dirigeants africains, expliquant que "il importe de définir une feuille de route claire, cohérente, réaliste et pertinente afin de suivre à la lettre l’exécution de la réforme institutionnelle, d’évaluer les progrès enregistrés et de tirer les enseignements en vue de parfaire le dispositif mis en place."

Déby a appelé à explorer les meilleures voies, permettant de donner un coup d’accélérateur à cette réforme, rappelant que "l’alternative aux équations multiples qui se posent à l’Union Africaine réside dans le changement de  nos pratiques, de nos méthodes et de notre culture organisationnelle".
"Un rapport suffisamment éclairant et édifiant"

​Le Président tchadien n'a pas manqué de faire part de sa satisfaction quant au rapport remis par le Président rwandais, Paul Kagame. "Le rapport du Président Kagamé est, à ce sujet, suffisamment éclairant et édifiant. La viabilité de l’Union Africaine  passe de manière indéniable par les réformes organisationnelles et institutionnelles", a-t-il dit.

"Depuis des lustres, notre organisation  a été affublée des critiques parfois acerbes sur son modèle de fonctionnement jugé trop bureaucratique. C’est pourquoi, la quête des résultats et de la performance s’impose désormais comme un impératif de premier plan", a souligné le dirigeant tchadien.

Idriss Déby a rappelé qu'il s'agit d'une mission historique et a demandé à s'investir pour "permettre à l’Union Africaine d’opérer sa mue véritable et de conquérir une image plus digne et plus crédible."

S'agissant de la question financière, Déby s'est estimé heureux que cette préoccupation porte de plus en plus ses fruits, et ose croire que "le mécanisme prévu pour mobiliser les ressources en vue de financer les multiples projets et programmes de  l’Union Africaine sera bientôt opérationnel". Selon lui, cette indépendance financière "permettra également à notre organisation d’occuper une place de choix dans la nouvelle configuration de la géopolitique mondiale."