Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

USA: Choix entre Noir et Femme !


Alwihda Info | Par Җ€BIЯ ® - 14 Janvier 2008 modifié le 24 Janvier 2008 - 19:05

Même si nous n'avons aucun intérêt pour les états d'âmes politiques du pays le plus puissant, nous devons garder les yeux grands ouverts. En effet, les électeurs états-uniens risquent de bouleverser une fois pour toute le visage politique de ce tout puissant pays.


USA: Choix entre Noir et Femme !
Apres la victoire spectaculaire du sénateur noir de l'Illinois, le charismatique Barack Obama a' Iowa le jeudi 3 janvier 2008, c'était au tour des électeurs des Hampshire de faire leur choix il y'a quelques jours entre les candidats qui souhaitent représenter leur parti dans la course a' la présidence de la maison blanche. En cette soirée électorale fascinante (choisir entre un noir et une femme) les électeurs de cette contrée auraient pu mettre fin aux espoirs de Hillary Clinton de revenir, par la grande porte, dans cette maison blanche qu'elle a quittée avec son mari (le flamboyant Bill Clinton) en janvier 2001. Mais rappelons que Madame Clinton a survécu grâce aux "portes a' portes" qu'elles a effectuées et aussi grâce aux larmes de crocodile qu'elle a versée devant les électeurs de Hampshire et les medias ! L'ex 1ere dame a brutalement trébuché en Iowa, elle dont l'éventuelle mainmise sur l'investiture démocrate a bcp ressemblé a un couronnement plutôt qu'a' une classique victoire électorale (si on considère les spéculations et les sondages). L'échec est d'autant plus frappant qu'elle n'a pas fini 2ieme mais 3ieme.

Même si nous n'avons aucun intérêt pour les états d'âmes politiques du pays le plus puissant, nous devons garder les yeux grands ouverts. En effet, les électeurs états-uniens risquent de bouleverser une fois pour toute le visage politique de ce tout puissant pays. La population de la première puissance mondiale font face a' un grand dilemme: Choisir entre un noir et une femme. Rappelons que certains chroniqueurs pensent que John. F. Kennedy a été exécuté parce qu'il était très pro noirs. Reste a' prouver si c'est vrai ou faux. Il y'a aussi lieu de préciser que si Barack Obama est de père américain noir, ça ne poserait pas grand problème. Le Hic ce que Barack est de père kenyan. Le Kenya est un pays encore rétrograde dont les gens brûlent des partisans d'oppositions vifs (dans les Eglises) et tuent d'autres a' coup de machette au vu du Monde entier. Les actes barbares qui se sont passées il y'a deux semaines vont donner une très mauvaise image a' l'héros de tous les noirs du monde, Barack Obama. Même si Barack est de mère Blanche, il est considéré bcp plus noir que blanc parce qu'il a choisi de se marier avec une femme noire. Tous les noirs du monde devraient supporter ce candidat compétent, inégalé et extraordinaire. Nous lui souhaitons bonne chance.

Une petite parenthèse : Si des métis comme Obama ont même le droit a' l'investiture de la présidence a' la maison blanche, pourquoi des gens ouverts, de grands diplomates tels que Hassan Mayo Abakaka et son illustre inconnu ami le docteur Kossandingar se permettent ils d'être envieux contre un ministre métis tchadien ? Même si Mr. Mayo veut cacher qu'il n'a aucune goûte de racisme dans son sang, ses interventions démontrent tout a' fait le contraire. S'il tient trop a' cœur la diplomatie tchadienne ou' était il toutes ces années ? Mr. Mayo ne pourrait pas nous dire que la diplomatie tchadienne va mal tout récemment il y'a deux ans. Mr. Mayo est en droit de fustiger cette institution dont il est un grand cadre, mais tenir quelques propos racistes, xénophobes et diffamatoires prouvent qu'il a un problème particulier contre Allam-mi et cela' même s'il laisse entendre le contraire. « Nous sommes tous nés en passant 9 mois dans le ventre de nos mères ». Donc ce n'est pas parce que certains gens ont d'honorables cursus universitaires qu'ils pensent plus malins que les autres. Mr. Mayo et son parent le fameux docteur Kossandingar ont intérêt de ne pas jouer avec les gros mots français. Personne n'a peur de certaines de leurs phrases kilométriques et insensées. Ne jouons pas au petit malin. Que Mr. Mayo fustige la diplomatie sans s'attaquer personnellement a' Allam-mi ou qui que ce soit.

Qu'est ce qui pousse le grand diplomate Mayo d'écrire ce qui suit : « Monsieur Mayo n'a aucun problème personnel avec le Monsieur Allam Mi. S'il en avait un, il est en mesure de le régler directement sans passer par l'Internet. Mais pourquoi le Ministre s'acharne-t-il à lui faire des pressions tribales et policières? » Vous aussi Mr. Mayo, vous etes en mesure de régler directement le problème que vous avez contre Allam-mi mais vous avez choisi passer par l'internet. Allam-mi n'a fait que répondre a' certaines de vos diffamations en sa personne et les attaques racistes faites par votre fictif ami Kossandingar autoproclamé DOCTEUR. Mr. Mayo va trop loin jusqu'à' griffonner ce qui suit : « Si le Tchad n'est pas plongé dans le désordre politique actuel, « des personnes n'ayant pas d'attache sérieuse...» comme le disent certains, ne seront pas à la tête de notre diplomatie ». Qui sont les personnes n'ayant pas d'attaches sérieuses dont vous faites allusions ? Revenez sur terre et essayez de raisonner comme un grand diplomate. Il ne sert a' rien de caqueter comme des femmes. Et au début de son 3ieme article sur la diplomatie Mr. Mayo écrit : « Certains sont venus à la rescousse de leur parent Ministre et d'autres ont tenté de dénaturer la substance du débat et vouloir l'orienter à d'autres fins. ». Non Monsieur le grand diplomate. Si venir a' la rescousse d'un parent est une mauvaise chose, pourquoi vous n'avez pas condamné quand ton fictif ami le docteur Kossandingar vous est venu a' la rescousse ? Je ne réfute pas que vous avez soulevé des points très importants dans tes 3 articles sur la diplomatie tchadienne mais vous avez aussi montré dans plusieurs lignes que vous avez aussi un problème personnel contre Allam-mi. Vous dite aussi il n'est pas le premier ni le dernier. So What, Allam mi est comme tous les autres tchadiens. Quand le temps arrive, il devra quitter le porte feuille. Malgré vos cursus universitaires indéniables, ni vous ni votre fictif camarade Kossandingar ne peux donner des leçons de MORALES. Car pour être un bon conseiller d'abord essayez d'être neutre. Et arrêtez de nous exposer vos chicanes personnelles dans la toile. Bref je vous rappelle aussi que je ne suis pas un parent d'Allam-mi. Je lui connais que virtuellement. Mais on ne peux rester indifférent face aux attaques a' connotation racistes. Nous sommes au 21eme siècle. « Grow Up » Mr. Le président de la communauté tchadienne de New York.

Revenons aux élections fascinantes. Moi, mes deux neveux Mht Togoii et Mht Togou avons suivi avec bcp d'intérêt les deux élections passées et les débats. Nous ne sommes pas des politiciens mais nos conversations ont fréquemment dévié vers la politique Etats-unienne. J'imagine que cet intérêt chez nous les 3 et chez bcp d'autres aurait pour origine la possibilité qu'un noir ou qu'une femme accède a' la présidence des Etats-Unis. Rappelons qu'en Occident les femmes ont eu droit aux votes il y'a un peu plus d'un demi siècle. Les noirs étaient inférieurs aux blancs il y'a moins de 50 ans aux USA. Barack Obama malgré de mère blanche, le fait qu'il s'est marié avec une femme noire, bcp des états-uniens lui considèrent pour un noir. Bref il y'a une très forte chance pour que cette élection fascinante sera remporté en bout de ligne par Barack ou par Hillary. Je me permet de finir cet analyse en ce terme : Dans la société occidentale ou' bcp des gens constatent presque tous les jours la persistance de préjugés et de vieilles inégalités (entre blanc et noir et entre homme et femme), l'éventuelle élection d'un noir (Barack) ou d'une femme (Hillary) ferait certainement faire un pas de géant aux Etats-Unis et partout au Monde. Merci pour votre lecture et bonne journée.

Votre ami et frère
Mahadjir.fils
Amérique du Nord.