Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Un gros livre de 50 années d’histoires


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 16 Janvier 2011 modifié le 16 Janvier 2011 - 00:37

Tout au long de ce parcours, nous avions tous et toutes perdues un proche dans ces différents combats que nous avions connues.


Un gros livre de 50 années d’histoires

Le Tchad n’a pas dormi pendant ces cinquante dernières années. Il s’était battu pour obtenir sa liberté même s’il s’était retrouvé dans un cercle infernal de violence où la guerre donna la mort, la souffrance, le malheur et les différences créèrent de multiples problèmes sociaux.

 

Le Tchad est un gros livre de cinquante ans et celui qui le lit en pleure au début et en pleure à la fin de ses dernières pages.

 

Ce livre nous avions tous lus les mêmes chapitres qui se répètent, les mêmes actions sont meurtrières.

 

Malheureusement, nous l’avions appris avec retard que le Tchad appartenait à tous les Tchadiens.

 

Tout au long de ce parcours, nous avions tous et toutes perdues un proche dans ces différents combats que nous avions connues.

 

Nous avions laissé nos parents, nos frères et nos sœurs dans les cercueils tout en préparant les nôtres à quelques mètres un peu plus loin de leurs.

 

Certains d’entre nous sont en bas et d’autres sont en haut. La vie nous a tous séparé pour l’avenir de notre pays.

 

Aujourd’hui même si cela à été un dur moment pour chacun de nous, le passé ne doit plus revenir dans notre présent ainsi notre futur ne sera jamais en danger.

Le Tchad s’est gravement blessé, il à failli connaître la mort, et la destruction moral du peuple.

 

Ces cinq dernières années, le Tchad a repris forme et commence à se développer au fur et à mesure de son existence géographique.

 

Il s’efforce de trouver des résolutions par rapport à l’extinction du Lac Tchad en organisant des forums. Il concentre son budget pour la reconstruction du pays et ouvre ses portes à la paix et à la liberté.

 

En bref, il a enfin compris que son peuple souffrait et que la violence ne devait plus faire partie de l’unité nationale. Le Tchad d’aujourd’hui vise son futur.

 

Il deviendra aussi un pays industrialisé avec un taux de croissance économique assez élevé. Malheureusement  construire ce qui a donc été détruit ne se réalise pas en un seul jour.

 

Cela veut dire qu’il faudra mettre dix bonnes années pour que le Tchad devienne enfin un pays développé  a tête reposée, le Tchad deviendra alors la vitrine de l’Afrique centrale.

 

Parler du cinquantenaire dans le domaine du développement n’est pas un succès, cependant il reste mémorable à l’indépendance de notre pays le 11 août 1960.

 

Ce mystérieux livre du Tchad est loin d’être terminé, car nous vivons toujours et l’écrivain de ce livre c’est l’ensemble de tous les tchadiens, alors il est donc dit que l’histoire est écrite par un peuple, et le peuple crée sa propre histoire.

 

Notre chemin a croisé le malheur, il est donc alors l’heure qu’il croise le bonheur de tous les tchadiens. La route est bien longue mais très courte par le courage et la volonté pour celui qui croit en la réconciliation et le développement de notre pays.

 

Ce qui reste à faire, doit être le devoir de chaque citoyens d’ici à 2020.

 

Rendez vous dans dix ans plus tard…

 

Sadam Ahmat

Lycée Fidélité classe de 1ère—N’Djamena