Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Une approche innovante prévient des centaines de milliers de cas de paludisme chez les enfants de moins de 5 ans à travers le Sahel


Alwihda Info | Par AMA - 31 Mars 2016 modifié le 31 Mars 2016 - 16:38


(Crédit Photo: Malaria Consortium, Tchad 2015)
(Crédit Photo: Malaria Consortium, Tchad 2015)
DAKAR, Sénégal, 16 mars 2016,-/African Media Agency (AMA)/- Pour les 25 millions d'enfants qui vivent dans la région du Sahel de l'Afrique, la saison des pluies génère un pic saisonnier de morbidité et mortalité liées au paludisme. L'Organisation mondiale de la Santé recommande la chimioprévention du paludisme saisonnier (CPS) comme un outil efficace pour prévenir, jusqu'à 75% des cas de paludisme chez les enfants de moins de cinq ans pendant la saison des pluies. 

ACCESS-SMC: Le premier projet mettant à l'échelle la CPS dans le Sahel 

Atteindre l'expansion catalytique de la chimioprévention du paludisme saisonnier dans le Sahel (ACCESS-SMC) est le premier projet du genre favorisant la mise à l'échelle de la CPS dans sept pays d'Afrique de l'Ouest. Grâce à ACCESS-SMC, un projet financé par UNITAID et mis en oeuvre par Malaria Consortium, en partenariat avec Catholic Relief Services, quelques 45 millions de traitements CPS seront administrés à plus de 6 millions d'enfants vulnérables dans sept pays d'Afrique de l'Ouest en 2017« ACCESS-SMC, nous nous efforçons de réduire l'incidence du paludisme simple comme grave, entraînant ainsi une réduction de la demande de traitement au niveau communautaire et des structures de santé, une diminution des dépenses publiques liées au paludisme et enfin une amélioration de la santé des enfants. Tout ceci aura pour effet de débloquer des fonds pour un réinvestissement productif dans d'autres secteurs de la santé », a déclaré Mme Razafindralambo, directeur adjoint du projet ACCESS-SMC. 

La première série de distribution de médicaments a pris fin en décembre 2015, au cours de laquelle plus de 3 millions d'enfants ont reçu le traitement préventif. Dr. Yacouba Savadogo, représentant du Programme national de lutte contre le paludisme au Burkina Faso, est revenu récemment sur l'impact préliminaire du projet ACCESS-SMC, soulignant les principaux résultats qu'a engendré son pays, notamment la réduction importante des cas de paludisme et de décès liés à la maladie (31 pour cent et 44 pour cent respectivement), après les deux premiers cycles de SMC distributions de médicaments en 2015. 

Sauver des vies dès à présent et dans le futur en renforçant les systèmes de santé nationaux 

ACCESS-SMC ne se limite pas à la distribution de traitements préventifs, le projet vise également à renforcer les systèmes de santé ainsi que les capacités du personnel de santé au niveau national. En 2015, la majorité des distributions a été mise en œuvre par des agents de santé nouvellement formés sur la CPS et, de surcroit, dans des conditions difficiles, dans des zones où les populations n'avaient jamais bénéficié de l'intervention auparavant. L'an dernier, plus de 29 000 personnes ont été formées sur l'administration de la CPS. Les partenaires du projet continuent de travailler avec les Programmes nationaux de lutte contre le paludisme et les Ministères de la santé de la région pour développer un modèle de distribution efficace et rentable afin de maintenir une intervention durable en faveur de l'élimination du paludisme. 

Au cours des deux prochaines années, ACCESS-SMC contribuera aux efforts des gouvernements de la région et de leurs partenaires internationaux pour la mobilisation de ressources supplémentaires afin que davantage d'enfants puissent bénéficier de cette intervention hautement efficace pour la prévention du paludisme. Lors de la prochaine campagne de distribution, qui sera lancée en juin 2016, le projet doublera la cible atteinte en 2015 et administrera la CPS à plus de six millions d'enfants à travers le Sahel. 

Favoriser la prévention du paludisme et le renforcement des systèmes de santé dans le Sahel 

En mai, suite à la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, Malaria Consortium accueillera un symposium au cours duquel des experts dans le domaine de la prévention du paludisme, et plus précisément dans celui de la chimioprévention du paludisme saisonnier, débattront, entre autres, des enseignements tirés de la première mise en œuvre à l'échelle de la CPS, de l'avenir de cette intervention et de son impact sur les systèmes de santé en Afrique de l'Ouest. «L'objectif principal du projet est de catalyser le soutien pour la CPS, lui permettant ainsi de devenir une option durable et efficace pour lutter contre le paludisme dans le Sahel. Nous espérons que notre travail permettra aux pays de bénéficier davantage d'appui pour la mise à l'échelle de la CPS » a conclu M. Moroso, directeur du projet ACCESS-SMC. 

Distribué par African Media Agency (AMA) pour ACCESS-SMC.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements