Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Une manifestation empêchée par la police, 100 personnes arrêtés


Alwihda Info | Par - 11 Octobre 2011 modifié le 11 Octobre 2011 - 22:05



N’DJAMENA (Tchad) – Une centaine d’ex-travailleurs de la société pétrolière Tchad Cameroun Constructor (TCC) ont étés arrêtés par les éléments du GMIP (Groupement Mobile d’Intervention de la Police), hier matin, après une tentative de sit-in jugée « illégal ». Ils ont été conduits au commissariat du 7ème arrondissement de la capitale et ont été auditionnés uns à uns. Un procès verbal a été dressé en vue de poursuites judiciaires à leur encontre pour trouble à l’ordre public et l’organisation d’une manifestation non autorisée. La manifestation devait commencer du centre ville, aller jusqu’à la primature pour finir au siège de ESSO, la société pétrolière. Les éléments de la GMIP ont quadrillés tous les lieux visés. Les ex-employés réclament des heures supplémentaires, des primes d’installations et des primes de bonne fin de chantiers soit un montant de 29 milliards. Un plan de réinsertion de 36 milliards de FCFA dus par ESSO est également revendiqué, via des terrains et des matériaux de constructions.