Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Une offensive de charme du Tchad pour la conquête de la présidence de la commission de l'UA


Alwihda Info | Par Djimet Wiche - 19 Janvier 2017 modifié le 19 Janvier 2017 - 10:31


Moussa Doga, secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères.
Moussa Doga, secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères.
 Le Tchad poursuit son  offensive  diplomatique auprès de certains pays africains pour plaider en faveur de la candidature de M. Moussa Faki Mahamat, l’actuel ministre tchadien des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale,  à la présidence de la commission de l'Union Africaine (U.A). À l'approche du sommet de l’UA, et de l’élection du successeur de Mme Nkosazana Dlamani Zuma, les émissaires du Président Déby Itno s'apprêtent à se rendre dans plusieurs pays du Continent pour demander leur soutien à la candidature de M. Moussa Faki Mahamat.

Dores et déjà des personnalités Tchadiennes ont effectué des visite de travail et d'amitié dans plusieurs capitales africaines pour annoncer cette candidature, et éventuellement solliciter leur soutien. Dans cette démarche, le secrétaire général du Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale M. Moussa Dago, a fait une communication la semaine passée,  à Ndjamena pour présenter aux ambassadeurs accrédités au Tchad,  leparcours singulièrement riche du candidat à la présidence de la commission de l'UA. M. Moussa Doga rappelé à l’occasion les succès diplomatiques du chef de la  diplomatie Tchadienne,  le leadership du Tchad, pour mieux éclairer les pays africains afin de recueillir leur soutien lors du sommet de l'UA du 29 janvier 2017 d’Adis Abeba, en   Éthiopie.

Le Tchad mise sur Moussa Faki, pour sa riche expérience des affaires africaines et internationales, obtenue dans le cadre de ses fonctions de ministre des Affaires Étrangères qu' il occupe   depuis bientôt 9 ans. Un record dans l’histoire du Tchad depuis son indépendance. Les autorités de Ndjamena mette en avant l'expertise acquise par le candidat, qui est présenté comme un  très bon connaisseur de tous les dossiers discutés au sein de l'UA et  la contribution du Tchad à la sauvegarde de la paix et de la stabilité à l'échelle continentale. Aussi, M. Moussa Faki Mahamat a pour argument des propositions innovantes pour redynamiser l'UA afin d'en faire un instrument d'intégration et d'émergence du Continent. Il estime que le formidable potentiel humain et économique de l'Afrique n'est pas suffisamment exploité au profit du développement, et l'Union Africaine pourrait être le moteur de cette transformation.