Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Une solution innovatrice à la crise africaine du syndrome post-traumatique causé par le stress (SPTS)


Alwihda Info | Par Brian Rees, MD, MPH; David O’Connell, PhD; and David Leffler - 21 Novembre 2015 modifié le 21 Novembre 2015 - 06:33

La version anglaise de notre présentation éditoriale ci-dessous intitulée: “An Innovative Solution to Africa’s PTSD Crisis” a été publiée dans le monde entier dans The Info Stride, New Nigerian Politics, African News Hungary, Nigerians Report, Nairaland, The Trent, World Stage News, Elombah, Daily Review Online, AFRIPOL Africa and Economic and Political Center, The Nigerian Voice, Cameroon Concord, Voice of Africa, Nigerian Nation, North Korea Times, The News Chronicle, Global Village Extra, Kenya Star, Review Nepal, Zimbabwe Star, The Africa News, Nigeria Sun, Zimbabwe News, Africa Leader, Nigeria News, Liberia News, Kenya News, Uganda News, Sudan News, Zambia News, South Africa News, Nyamilepedia, Sierra Leone News, Cameroun24, et aussi dans Big News Network.


Une solution innovatrice à la crise africaine du syndrome post-traumatique causé par le stress (SPTS)

Une solution innovatrice à la crise africaine du syndrome post-traumatique causé par le stress (SPTS)

Durant plus d’une décennie, 18 nations africaines ont été ravagées par la guerre, ce qui a exposé des militaires et des civils à la violence et au traumatisme.  En conséquence, une centaine de million d’Africains souffrent aujourd’hui du syndrome post-traumatique causé par le stress (SPTS), et dans certaines régions de l’Afrique, une proportion de 50 pourcent ou plus de la population est victime du SPTS. Le SPTS a des effets dévastateurs sur les individus ainsi que des répercussions néfastes sur leurs familles et leurs communautés. Le SPTS affecte non seulement les combattants militaires mais également toute personne témoin ou victime d’événements extrêmement terrifiants, tragiques ou traumatisants, comme les catastrophes naturelles, le viol, la torture ou l’enlèvement.

Le SPTSest accompagné d’une variété de symptômes : insomnie, retours intenses et horribles sur des scènes de combat à haut degré de stress, dépression, et difficulté à avoir des relations proches avec ses amis, sa famille, son conjoint…  Le cerveau des personnes victimes du SPTS n’a simplement pas été capable de traiter l’intensité des traumatismes vécus. Ces expériences continuent à hanter et à débiliter la vie de ceux qui souffrent de leurs effets.

La recherche a montré que la pratique de la technique de Méditation Transcendantale (MT) peut produire d’importantes réductions dans les symptômes de SPTS en un temps réduit. Dans une étude menée sur des réfugiés congolais, 90% des sujets se sont améliorés au point de passer à la catégorie “non-symptomatique” en moins de 30 jours, et de s’y maintenir pendant les 135 jours de la recherche (2). Une étude de suivi a répliqué ces résultats et a montré que les deux tiers des bienfaits se produisaient dans les 10 jours qui suivaient l’apprentissage de la technique de MT (3). Les effets étaient plus importants  que ceux observés avec d’autres techniques comportementales, de méditation, de relaxation ou de gestion du stress.

Les vétérans américains du Vietnam souffrant de SPTS et qui ont appris la MT ont présenté des réductions significatives dans les symptômes d’anxiété, de dépression ainsi que dans les traits négatifs de personnalité (4). De même, des vétérans de l’Iraq et de l’Afghanistan ont eu une réduction de 50% dans les symptômes de SPTS dans les trois mois suivant l’apprentissage à la MT (5).

La MT est une technique mentale peu coûteuse, facile à apprendre et qui se pratique sans effort. Elle provient des anciennes traditions méditatives de l’Inde. Plus de cinq millions de personnes dans le monde ont appris cette technique non-religieuse. Elle est enseignée d’une manière systématique, hautement structurée et standardisée, par des professeurs qualifiés. Plus de 350 études revues par des comités de lecture ont documenté ses effets positifs sur la santé mentale et physique.

L’efficacité de la pratique de la MT a été confirmée par l' American Heart Association, qui a conclu que la MT est la seule technique comportementale qui puisse être recommandée pour réduire l’hypertension (6). Des méta-analyses précédentes ont également montré que la MT était la technique comportementale la plus efficace pour réduire l’anxiété (7).

La pratique de la MT produit un état de “vigilance au repos” - un repos profond qui permet une sorte de traitement passif des traumatismes. La MT dissout le stress profond lié à des traumatismes sur le plan physique et ainsi atténue l’identification avec les traumatismes sur le plan mental.

Durant la pratique de la MT l’activité des ondes cérébrales devient hautement cohérente, ce qui indique l’ordre et l’intégration cérébrale. L’âge biologique et les hormones liées au stress telles que le cortisol, l’épinéphrine et la norépinéphrine diminuent. Les indices de relaxation et de bien-être tels que les niveaux de sérotonine, la résistance galvanique de la peau, ainsi que les effets immun-modulateurs diminuent dans l’ensemble (8).

Bien que les approches conventionnelles au SPTS puissent améliorer la confiance en soi, le sentiment de pouvoir maîtriser les choses et de gérer sa vie, la pratique de la MT semble aller plus en profondeur. Elle procure un spectre plus large de bienfaits, qui inclut un accroissement du développement de l’égo, du fonctionnement exécutif, de l’intégration de la personnalité, de la créativité, des aptitudes à résoudre les problèmes et de l’intelligence. D’autres “effets secondaires” de la pratique de la MT incluent une amélioration globale significative du fonctionnement psychologique et du bien-être au-delà de la réduction des symptômes spécifiques aux désordres (8).

De plus, le personnel militaire et les vétérans pourraient être hésitants à rechercher un traitement au SPTS parce que faire cela pourrait être vu comme un signe de faiblesse. La MT est une technique qui se pratique par soi-même, libre de la stigmatisation possible des services de santé mentale.

Les visages et les mots des personnes victimes de SPTS dont les vies ont été changées par la pratique de la MT peuvent révéler bien plus que le présent article. Pour écouter le témoignage d’une dame, visiter http://tinyurl.com/oqdmdep.

Les données disponibles indiquent que la MT est efficace pour réduire les symptômes de stress post-traumatique. Tout délai dans sa mise en œuvre permet à cette souffrance de perdurer.

A propos des auteurs:

Colonel (Ret.) Brian Rees, ancien médecin VA, est diplômé de US Army War College, et a servi dans l’armée de réserve pendant 37 années, pendant lesquelles il a effectué cinq déploiements en Iraq et en Afghanistan. Il est auteur principal de deux études sur l’impact de la pratique de la MT sur des réfugiés congolais. Son livre le plus récent intitulé, Detained: Emails and musings from a spiritual journey through Abu Ghraib, Kandahar and other garden spots,a été publié ce mois-ci.

Dr. David O’Connell auteur et psychologue clinique et légiste pendant plus de 35 ans, a récemment édité l’ouvrage Prescribing Health: Transcendental Meditation in Contemporary Medical Care (New York, London: Rowman & Littlefield; 2015).

Dr. David Leffler est Directeur Exécutif du Center for Advanced Military Science (CAMS). Il a servi dans la US Air Force pendant près de neuf ans et a publié à travers le monde plus de 1000 articles sur la pratique de la MT.

References:

1. JAMA 2015; 314(5), 489-500
2. J Counseling and Development 1985; 64, 212-214
3. Military Medicine 2011; 176, 626-630
4. JTraumatic Stress 2013; 26, 295-298
5. J Traumatic Stress 2014; 27, 112-115
6. Hypertension. 2013 June; 61(6):1360-1383. doi: 10.1161/HYP.0b013e318293645f. Epub 2013 Apr 22.
7. J Altern Complement Med. 2014; 20(5), 330-341
8. Multiple references at: Orme-Johnson, D. (2015) http://www.truthabouttm.org/truth/TMResearch/TMResearchSummary/index.cfm

nue lnue l


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements