Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Union africaine : Moussa Faki affiche sa détermination à propulser la réforme institutionnelle


- 24 Avril 2017 modifié le 24 Avril 2017 - 20:02


Le président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat a souligné qu’après 15 années de naissance le temps est venu aujourd’hui pour l’Union Africaine d’évaluer son propre parcours. Moussa Faki Mahamat a exprimé l’entière disponibilité de l’Union Africaine de procéder à cette réforme institutionnelle.


Union africaine : Moussa Faki affiche sa détermination à propulser la réforme institutionnelle
La réunion de présentation du rapport du Chef de l’Etat rwandais Paul Kagamé sur la réforme institutionnelle de l’Union Africaine a été marquée par quatre discours. Celui du Président en exercice de l’Union Africaine, le Chef de l’Etat guinéen Alpha Condé, le discours du Président  Idriss Déby, le discours du Chef de l’Etat rwandais Paul Kagamé et l’allocution du président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat.

Dans son mot de bienvenue, le Président en exercice de l’Union Africaine Professeur Alpha Condé a remercié très sincèrement son homologue rwandais Paul Kagamé pour son engagement au service de l’Afrique tout en saluant la qualité du rapport qui permettra selon lui de relever les multiples défis qui se posent à l’Afrique.

Le Président de la République du Tchad a exprimé toute sa gratitude au Chef de l’Etat rwandais qui a déployé toute son énergie pour l’aboutissement du présent grand projet. Pour le Chef de l’Etat tchadien la réunion de Conakry matérialise enfin la volonté commune des Chefs d’Etat de l’Union Africaine d’insuffler une nouvelle dynamique à l’Union Africaine.

Le Chef de l’Etat Idriss Déby a invité par ailleurs l’ensemble de ses pairs à explorer toutes les pistes et solutions et à définir une feuille de route claire, réaliste et pertinente pour la réussite de projet de développement. A ce sujet, le Président Déby a insisté sur la quête de la performance qui s’impose à tous les pays membres de l’Union Africaine dans l’intérêt supérieur du continent.

Le Président rwandais Paul Kagamé a salué dans son intervention le leadership des Présidents Idriss Déby et Alpha Condé ayant permis la mise en œuvre de cette réforme institutionnelle combien très importante pour l’Afrique.

Le président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat a souligné pour sa part qu’après 15 années de naissance le temps est venu aujourd’hui pour l’Union Africaine d’évaluer son propre parcours. Moussa Faki Mahamat a exprimé l’entière disponibilité de l’Union Africaine de procéder à cette réforme institutionnelle. La réforme institutionnelle de l’Union Africaine repose sur la mobilisation des fonds, une meilleure  gestion des ressources naturelles, les réalités économiques des Etats membres de l’UA afin que l’Afrique puisse prendre en charge son propre destin. Ledit rapport sera validé au sommet extraordinaire de l’Union Africaine prévu en juillet prochain.

Peu avant l’ouverture de la réunion, le Président Idriss Déby a eu un entretien en tête à tête avec les Présidents Alpha Condé et Paul Kagamé. Tout comme le Chef de l’Etat a reçu en audience, le président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat.

Le Président tchadien est accompagné à Conakry du ministre tchadien des Affaires étrangères,de l’intégration africaine et de la coopération internationale et des membres de ses cabinets.

Pr/DG-Com