Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

centrafrique : QUAND M.MAITART DJIM AREM (alias Dop ke Sangarah) SE FAIT PORTE PAROLE DE DOLOGUELE ET TRAITE TOUADERA D'AVEUGLE


Alwihda Info | Par Guinon bienvenu - 1 Octobre 2016 modifié le 7 Octobre 2016 - 06:17

Droit de réponse républicaine


QUAND  M.MAITART DJIM AREM (alias Dop ke Sangarah ) SE   FAIT PORTE PAROLE DE DOLOGUELE ET  TRAITE TOUADERA D’AVEUGLE  


Monsieur l’ancien vice président de l’Assemblée Nationale et président du parti politique UDPP,

On ne devient pas Président de la République à l'effet d'en faire un trophée pour une biographie ,L’onction populaire ,à faire d’une personne ,Président de la République ,c’est une grâce


Confier la lourde et délicate mission de conduire à bon port  le destin de tout un peuple ,c’est la meilleure et la plus terrible  des responsabilités  pour nombre d’entre nous qui ont  la chance de connaître les chefferies traditionnelles

La fonction présidentielle c’est un sacerdoce et Faustin Archange Touadera comme certains de ces illustres prédécesseurs ont très bien  compris

Faustin Archange Touadera a fait le serment ,Il est oint pour cette charge combien ingrate mais sublime et humaine ,

Président de la République ,c'est s'engager à supporter le poids de l’incertitude ,des souffrances les plus douloureuses c'est chercher sans cesse en dépit des vicissitudes ,de défendre toujours et toujours les principes fondateurs de la nation centrafricaine inscrit dans le marbre de notre devise nationale  :Unité- Dignité -Travail.


Les récentes années de braise que notre pays a connues, nous enseignent encore et les cicatrices sont vivaces dans notre mémoire tant individuelle que collective! Vous êtes insensibles  à la souffrance ,aux mauvais traitements et personne ne vous déni le droit de vous soustraire de ces sombres  états des lieux ,

Comme un essaim d’abeilles et à la moindre réplique républicaine vos critiques négatives fusent et envahissent la toile ,

M’exposé au feu des critiques oui je l'accepte mais rien n’entamera ma détermination à traquer jusqu'à la mort les consciences corrosives des prétendus opposants que tu défends maladroitement et dont l'intolérance des propos et déclarations détournent de plus plus les enfants innocents de la belle et généreuse Centrafrique, de la servir mais plutôt de la détruire

Je ne me détournerais pas de ce noble  engagement à dénoncer tout comportement, tout acte ,tout fait ,tout agissement d’origine démoniaque à l’effet de compromettre les efforts de stabilisation de notre pays !

M.Maitart Djim Arem alias Dop ke Sangarah , tu peux en être convaincu et passe le message à tous !


C'est avec colère mais une colère saine parce que face à des stupides et archaïques sorties faceboukiennes dont tu viens de faire montre ,j'ai compris que cette vieille classe politique à laquelle tu appartiens rabaisse encore davantage l'esprit républicain .

Tu traites le Président Touadera d’aveugle mais je pense que depuis l’au delà le Président PATASSE  doit se poser des questions ! Et tu assènes ,les conseillers et collaborateurs  du Président ,ce sont des bornes ! Tu ne t’arrêtes pas en proclamant avec joie que les conditions de chute du Président Touadera sont  réunies (sic) ! Je comprends maintenant  pourquoi PATASSE ,l’homme providentiel de 1993 n’arrivait pas à mieux  gérer la chose publique : les gangsters de Dologuele, Martin Ziguele ,Maitart Djim Arem,Konamabaye(paix à son âme ) …….ont bien manoeuvrés de l’intérieur,mieux préparés le terrain à l’ennemi pour combattre PATASSE  ! Et tu penses qu’avec Touadera ce serait le même  scénario ! Non Maitart Djim Arem , nous sommes des fidèles et non des traîtres comme vous ! Et le Président Touadera le sait ,nous sommes une équipe unie et confiante ! Que cela vous déplaise !

Loin de polémiquer inutilement car de toute façon la polémique  n’ apportera que de la confusion  et opacité dans ce combat d'idées que je mène contre les obscurantistes de la race de Dologuele !les amalgames, les approximations tendancieuses et pernicieuses ,les ambitions démesurées sont tous nourriciers de la violence . C’est de cela que je parle ,cette violence aveugle sous toutes ses formes . La bande des rapaces Lily  Blanche Koulaninga, du prête nom d’un lâche  # Mélania Grepande #, Louis Firmin kongoumbe, Toïna  Norbert, Narbe Wang-ta Fernand,Denis kouale  Yaboro ,Henri Grothe et j'en passe  recrutés pour une cause perdue , manipulent ,désinforment ,spéculent sur l’épineuse et délicate question de sécurité .Mais c'est en fait des idiots ,une idiotie d’âne car comment comprendre ces attitudes prosélytes fièrement affichées à chaque fois que des faits criminels se commettent par les criminels  de la seleka et antibalakas !  Le seul responsable  dans le viseur c’est Faustin Archange Touadera !Et de citer le  Chef de l'Etat  avec une pointe d’humour qui frise le ridicule .Ce qui me choque ce n’est pas d’interpeller  le Chef de l'État mais ces personnes atteintes de myopie idéologique ne condamnent  pas ces actes criminels et comme par enchantement, Ils souhaitent même que chaque jour des assassinats, des crimes s'opèrent ,que l’insécurité perdure  de sorte, de s’en saisir pour déverser leur venin sur le Chef de l'Etat . M.Maitart  Djim Arem ,faites la comptabilité de toutes les publications y compris les vôtres, aucune de constructive pour le pays .La seule méthode d’attaque : faire des crimes des seleka et anti balakas un fond de commerce pour Dologuele.Mais Diantre il nous avait vanté ses présumés qualités d’économiste hors pair avec un prix Nobel  d'économie à la clé , mais en 5  mois de mandat de député qu’a t- il fait concrètement ? Combien de propositions de lois sur le bureau de l’assemblée nationale ? C’est très facile de  fondre son vilain nez à  justifier sa cuisante défaite par des raccourcis  .

Tu prétends que les sorties médiatiques de Dologuele sont des critiques entrant dans le  champ de la démocratie mais de quelle démocratie ? En tout cas  celle des profito situationnistes oui !

La seule fois que j’ai admis que les cendres idéologiques  du Feu Président PATASSE produisent des effets, c'est quand tu as  fait un procès juste et légitime sur la question de l'embargo des Nations unies sur les armes en Centrafrique ! À juste titre tu as exposé ton étonnement face à l’impensable entêtement des Nations unies à ne pas levée cette stupide et inique  résolution ! Et de poursuivre qu’en 5 mois FAT à beaucoup fait mais ses actions ne sont pas lisibles faute de communication avec le peuple hormis la question sécuritaire dont on  sait que la main de l’extérieur joue un rôle trouble !

As-tu perdu la tête M.Maitart Djim  Arem alias Dop  ke  Sangarah ?

Parlons du noeud de l'interview prédication de Dologuele: En insinuant que les résultats des  élections présidentielles n'étaient pas crédibles ,que les procès verbaux auraient été falsifiés ,que les groupes armés auraient projeté de sortir dans la rue parce que ces résultats  lui étaient défavorables ? Quel courage de lion pour un pestiféré ,un cancre vomi par le peuple centrafricain dans les urnes et de manière la plus propre  ! Avec le groupe des prédateurs et des autres gbakongo , et autres  rapaces étrangères qui empoisonnent notre paisible  Nation ,le peuple leur a infligé une sévère correction , une mise en garde ! Ce club des riches de paillettes était en compétition avec le peuple centrafricain et ce peuple les a battu correctement ! Que Dologuele aille se faire foutre ! Dologuele veut attaquer les fondements même de notre démocratie ,des institutions républicaines et nous ne nous laisserons pas faire ! C'est au prix d’un lourd sacrifice que ce peuple s'est offert les nouvelles institutions en se  débarrassant des ivraies occidentalisées . Mais si Dologuele à des comptes à rendre avec Samba Panza pour avoir chiper la place à Patrick DEJEAN au concours du Chef d’État de transition ce n'est pas la faute au très respecté FAT!  Le statut d’opposant Dologuele lui même l’a revendiqué et ce n'est ni une question de médisances ni une propension systématique  à des invectives  de la part des conseillers  du Chef de l'Etat ! Encore des raccourcis ,en manque d’arguments,on tire dans tous les sens pour rechercher qui serait à l’origine  de telle ou telle réplique comme d’habitude ! Moi Guinon je suis dans le camp du peuple et de la vérité !


 En voulant jouer et avec la Rose croix et avec  la Franc maçonnerie à la fois , Dologuele n’aura jamais un cerveau spirituel stable donc de grâce qu'il se consacre à sa santé. Chercher à jeter un doute dans la conscience collective que le Chef de Chef de l’État est illégitime, c'est insulté le peuple centrafricain et c'est  bien à l'endroit de cet étourdi de Dologuele qu'il faut s’adresser ! Le bossu ne voit pas sa bosse et ricane au passage de la mère tortue !

M.Maitart Djim Arem alias Dop ke Sangarah , le culte de personnalité, la flagornerie c'est vous qui les cultiver et j'ai la très grande faiblesse de m'étonner que vous n’aviez rien compris de PATASSE et ce malgré votre CV bien garni ! Depuis le Président Kolingba vous aviez occupé de postes de responsabilités et d’élu .Du monopartisme au multipartisme les expériences ne vous  manquent pas ! Mais certainement de très mauvaises expériences car cet énergumène de Dologuele vous en avez fait connaître de toutes les couleurs quand tu fut un éminent cadre du bureau politique du MLPC  ,ce parti qui est arraché par Ziguele sans vergogne  !En langage du côté de BETOKO ,ton village : Dologuele pissait sur vous depuis son bureau de la primature ! Une nouvelle génération est là, et celle là est impitoyable avec les fossoyeurs de la République !

En créant un parti politique(UDPP) dont tu assures la présidence ,j’ai cru croire que c’est en voulant te démarquer du MLPC que Ziguele a confisqué avec éffraction ,mais malheureusement je me rends compte que c'est un parti satellite à la solde de Dologuele ! Diantre ! La politique politicienne ….Le 20 février 2014 ,au cours d'une conférence de presse , tu as vainement frappé à la porte de Samba Panza qui , par la suite est restée sourde à tes sollicitations professionnelles jusqu'à son départ ! Avec ton parti politique l’UDPP  , quelle est votre contribution réelle pour le retour définitif de la paix ? Il faut agir à visage découvert que de mettre un nom bizarre sur Facebook et indigne d’un Président de parti Politique !

« La voix qui crie dans le désert »



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Novembre 2015 - 14:55 Cameroun :Députés et Sénateurs sous pression

Lundi 21 Mars 2016 - 17:13 Cameroun : La société civile menace