Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

invitation MIGRANT (IN)VISIBLE 8 et 9 février à KHIASMA/Les Lilas....


Alwihda Info | Par - 31 Janvier 2013 modifié le 31 Janvier 2013 - 15:28

Journée d'études et programmation autour de la représentation visuelle des migrants africains en France


MIGRANTS (IN)VISIBLES


8 février, 20h30 une soirée de projections organisée par le collectif Le Silo 
9 février, 11h - 18h journée d'étude, de discussion et de projections organisée par "In Search of Europe" et Khiasma
Espace Khisma
15 rue Chassagnolle, 
93260 Les Lilas
Le 8 et le 9 février 2013, Khiasma collabore avec le projet "In Search of Europe" (ZMO, Berlin) et le collectif Le Silo pour proposer une programmation autour de la représentation visuelle de la migration, en particulier celle des migrants africains résidant en France dans els foyers de travailleurs. "Migrants (in)visibles" réunit des artistes, des commissaires et des chercheurs pour aborder le phénomène du foyer d'un point de vue politique, social, culturel, urbain et artistique. Le programme explore les stéréotypes de la représentation, la médiatisation de la figure du migrant et les stratégies impliquées dans la création de l'imaginaire de l'immigration. En parallèle, seront présentés deux projets photographiques par Anissa Michalon et Vincent Leroux.
Vendredi 8 février 20h30:  

The Motherland Series, Sherman Ong, depuis 2011, dv, couleur, son, Singapour.
- Xiao Jing (13 min, en mandarin sous-titré en anglais). 
- Agnes (10 min, en indonésien sous-titré en anglais).
- Jesmen (12 min, anglais singapourien et mandarin sous-titrés en anglais).

Dans la série Motherland, Sherman Ong aborde les sentiments d'appartenance et de déracinement. Face à la caméra de Sherman Ong, des jeunes immigrants racontent leur vie dans une série de confessions-vidéo où leur souvenir du pays natal se mêle au rêve d’une intégration qui ne saurait être pleine ni entière. Né en 1971 en Malaisie, Sherman Ong est un artiste visuel qui vit et travaille à Singapour. Son travail cinématographique et photographique privilégie la condition humaine et la relation à l’autre.

Samedi 9 février 11 à 18 heures:
Avec Aïssatou Mbodj, Jean Philippe Dedieu, Olivier Marboeuf, Anissa Michalon, Vincent Leroux, Evgenia Giannouri, Daniela Swarowsky, Samuli Schielke et d'autres.


Programme détaillé:
                 
11h-12h: Présentations et introduction
11:00   Introduction par Daniela Swarowsky/ZMO
 
11:10   Aïssatou Mbodj (CEMAf/CNRS) : Comment (re)présenter les foyers ? Regards sur une icône de la migration africaine en France
 
11:30   Olivier Marboeuf/Khiasma : Faire écran : de la dissimulation comme stratégie de cohésion et d'émancipation des diasporas
 
12h-13h : Focale sur les foyers
12:00   Anissa Michalon (photographe – présentation du projet « Images et récits d'une émigration malienne »)
 
12:20   Vincent Leroux (photographe – présentation du projet « Commanderie »)
 
13:00   Pause déjeuner
14h30-15h45 : Retours sur images
14:30   Film “Travailleurs africains” (1962-1963, 43’) de Jean Luc Leridon, en sa présence
15:15   Jean Philippe Dedieu (Iris/EHESS) : La représentation des migrants ouest-africains dans les documentaires télévisés des années 1960
 
15:30   Discussion
 
16h00-17h30 Le migrant photogénique (partiellement en anglais)
16:00  Samuli Schielke/ZMO : Les régimes visuels de la représentation de l'immigration
16:20   Table ronde : Daniela Swarowsky, Olivier Marboeuf, Vincent Leroux, Anissa Michalon, Samuli Schielke.Modération Aïssatou Mbodj-Pouye.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements