Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

le G7 Siriri, principal acteur et signataire dudit Accord, note avec un très grand regret et étonnement le caractère exclusif et non orthodoxe de l’organisation de cet important événement.


Alwihda Info | Par - 8 Octobre 2014 modifié le 8 Octobre 2014 - 14:18


A l’occasion de la journée de restitution des résultats du Forum de Brazzaville, marquant également le lancement de la campagne de sensibilisation de la commission de suivi de l’application de l’Accord de  cessation des hostilités en République Centrafricaine, le G7 Siriri, principal acteur et signataire dudit Accord, note avec un très grand regret et étonnement le caractère exclusif et non orthodoxe de l’organisation de cet important événement.
Le G7 Siriri reconnait que les difficultés de la RCA ne sont pas une fatalité encore moins une malédiction. Notre pays est dans une période transitoire vers la normalisation et le développement durable grâce au forum de Brazzaville qui constitue la première étape du processus de réconciliation.
Convaincu de cela et afin de sauvegarder les acquis dudit forum, le G7 Siriri consacre toutes ses forces et mobilise toutes les énergies pour insuffler aux uns et aux autres l’ardent désire d’emprunter avec détermination et confiance une nouvelle voie au service de l’intérêt majeur du peuple centrafricain.
Force est de constater que malgré la bonne volonté, la disponibilité et l’engagement dont le G7 Siriri n’a cessé de faire preuve, ce dernier déplore :
§  Le refus des Institutions de la Transition de collaborer de manière franche avec les principaux acteurs dans le sens de la restauration de la paix ;
§  La négligence des Institutions de la Transition et de certains partenaires vis-à-vis des principaux acteurs,  ce qui semble être une provocation afin de les diaboliser ;
§  L’utilisation unilatérale et abusive des cinquante millions en moins d’une semaine  par la cellule de communication du PNUD pour un résultat incohérent ;
-  L’exclusion du G7 Siriri du Secrétariat permanent appuyant la Commission de Suivi à des fins intentionnelles
-  Le manque des moyens et facilités de travail pour les membres du G7 Siriri dans les organes de suivi.
A u regard de ce qui précède, le G7 Siriri décide de ce qui suit:
1)     Etre pleinement impliqué dans toutes les étapes et à tous les niveaux du processus pour que son mérite rende illustre l’action pour la paix à la gloire et à la félicité de la Patrie ;
 
2)     Demander la mise à sa disposition des moyens nécessaires pouvant faciliter sa mission dans les organes de suivi ;
 
Le G7 Siriri prend à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale et en premier lieu le Médiateur International dans la crise centrafricaine, du comportement non permissif  des Autorités de la Transition et de certains partenaires au climat du retour de la paix
 
En attendant une suite favorable, le G7 Siriri décide de suspendre sa participation au sein des organes de suivi de l’Accord de Brazzaville.
 
 
Fait à Bangui, le 07 octobre 2014
 
 
Pour le G7 Siriri réuni ce jour
 
Le Rapporteur Général
 
 
 
Doctrouvé Euloge KOÏ

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements