Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Des corporations de la presse exigent la libération du directeur de publication du journal Le Visionnaire


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Octobre 2017 modifié le 24 Octobre 2017 - 07:58


Elles estiment que la place d'un journaliste n'est pas en prison. Par conséquent, elles exigent sa libération immédiate.


Tchad : Des corporations de la presse exigent la libération du directeur de publication du journal Le Visionnaire.
Tchad : Des corporations de la presse exigent la libération du directeur de publication du journal Le Visionnaire.
A travers un communiqué de presse conjoint, L'Union de Journaliste Tchadien (UJT), l'association des Éditeurs de la Presse Privée (AEPT), L’Union des Radios Privées du Tchad (URPT) et le Patronat de la Presse Tchadienne informent, ce lundi 23 octobre 2017, l'opinion nationale et internationale que le directeur de publication du journal Le Visionnaire est placé sous mandat de dépôt et transféré ce lundi 23 octobre à la prison d'Amssinene par le parquet.

Les organisations professionnelles des médias signataires de ce communiqué s'insurgent contre les auteurs de cette manipulation dont le but est d'empêcher les journalistes d’exercer librement leur métier. Elles condamnent cette arrestation arbitraire.

Par ailleurs, elles estiment que la place d'un journaliste n'est pas en prison. Par conséquent, elles exigent sa libération immédiate.

Ce communiqué de presse conjoint porte la signature du président de l'Union de Journaliste Tchadien (UJT), Belngar Larme, le président de l'association des Éditeurs de la Presse Privée (AEPT) Samory Ngarandoube, le président de L’Union des Radios Privées du Tchad (URPT), Mecondo Sony et le secrétaire général du Patronat de la Presse Tchadienne, Kokinague Erik.