Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Cameroun : Le ministre du travail bientôt en visite de travail dans les locaux de la FIPCAM.


Alwihda Info | Par MOULIOM Gaston - 31 Août 2016 modifié le 31 Août 2016 - 06:13

Des réunions se succèdent entre les membres du clan MULLER pour les préparatifs sans prise en compte des intérêts et des revendications des employés discriminés. L’opinion nationale et internationale invite le ministre à exposer sur la problématique des licenciements abusifs, le refus de payer les droits des ex employés et des accidentés, le climat social au bord de l’implosion entre l’entreprise et la communauté locale, les nominations arbitraires de certains employés incompétents au poste de responsables de services sur la base des commérages et des siestes.


Le ministre Grégoire OWONA réussira t-il là ou MULLER Stéphane règne en dieu et se vante publiquement avoir défié la république. Attendons le 7 septembre prochain pour voir.

Cameroun : Le ministre du travail bientôt en visite de travail dans les locaux de la FIPCAM.
Pour ‘’Le collectif Cameroun d’abord ‘’la visite à venir du ministre du travail prévue le 7 septembre tombe à pic pour les revendications des employés marginalisés, des riverains de l’usine de transformation, des chantiers d’exploitation des UFA 10035,UFA 09017, UFA 09018, UFA 10045, UFA 09004B. Ils demandent tous au ministre de tenir compte en premier lieu des intérêts de l’Etat du Cameroun qui s’est fait volé des centaines de millions de fcfa et même le milliard et du fait que le directeur général MULLER Stéphane qui raconte avoir huilé tout le système est poursuivi en justice pour tentative d’assassinat sur la personne du porte parole de la communauté locale de Mfou. La fipcam qui s’est accaparé les terres des ancêtres locales à vils prix et que les habitations des populations avaient été détruites les obligeant à s’installer de l’autre côté du village sans indemnisations. L’autorité de l’Etat que le ministre incarne doit dire : « Non à la spoliation continue et impunie des terres des villageois et non au règne de la corruption entretenue par les dirigeants sans scrupules de la société FIPCAM ». La situation des deux délégués du personnel nommés à l’usine de transformation de la FIPCAM à Mbalmayo par le directeur général MULLER Stéphane au cours du mois de juillet 2016 qui doivent être destitués d’urgence. Une source précise que durant cette visite, il sera présenté au ministre certains employés corrompus et complices des actes de fraudes (F) de la FIPCAM et de son directeur général MULLER Stéphane à savoir :ABOUBAKAR NDASSA,JOUNDA Judith,NDEDI Valentin,KAMAHA Marie,NNANGA Gervais,INOUA,NELSON etc.pour éviter que les messages préparés par les employés patriotes ne soient glissés au chef du département ministériel. Certains 2 employés ressortissants du village NkolNguet sont entrain d’être manipulés avec en appui des photos et des fiches portant des signatures des fameux dons de cahiers scolaires offerts à leurs 2 familles dans le but de les présenter au ministre avec l’espoir de pouvoir le convaincre mensongèrement qu’il règne une cohabitation paisible avec la communauté locale. Pour protester contre ces multiples manipulations, les populations locales s’apprêteraient à organiser un setting avec des tambours, des balafons et un feu de bois le 7 septembre prochain devant la chefferie traditionnelle de 3e degré de NkolNguet au bord de la route en face de l’entrée principale de la FIPCAM. Un riverain fâché s’exprime : « le ministre nous trouvera ici, on verra si des expatriés compromis peuvent manipuler un haut responsable d’un pays comme ils le disent». Une source précise que MULLER Stéphane l’aurait demandé de mentir aux inspecteurs du MINFOF en jouant le même jeu lors du passage à la FIPCAM des responsables de l’inspection générale du ministère des forêts le 10 aout dernier. Certains autres employés auraient été sensibilisés à la méthode F de MULLER et de la FIPCAM contre les inspecteurs. Cette méthode F aurait continué à s’exécuter le 28 aout dernier quand 3 billes de bois movingui donc une petite sous diamètre convoyée sur le grumier numéro 315 aux environs de 14H à destination de l’usine FIPCAM de Mbalmayo. Il se murmure aussi que MULLER Stéphane préconise de manipuler le ministre en lui demandant de s’adresser à la masse travailleuse en des termes précises pour faire croire que le gouvernement n’engagera rien contre la FIPCAM dans ses fraudes comme ça aucun employé ni riverain n’aura plus la moindre intention de faire une dénonciation. Une source autochtone en poste à la FIPCAM disserte : « qu’apparemment MULLER est toujours plongé dans ses rêves de maitre esclave préhistorique. Un jour la FIPCAM,cette manne tombée de l’enfer quittera notre village et DIEU nous enverra un investisseur chinois ». MOULIOM Gaston lire aussi le lien: Fipcam:Une bande de manipulateurs - Alwihda Info www.alwihdainfo.com/Fipcam-Une-bande-de-manipulateurs-_a...


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements