Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Cameroun : Lettre ouverte à Paul BIYA Président de la République, au sujet de l’enlèvement du défenseur de l’environnement Etounou Lucien.


Alwihda Info | Par Jeunesse camerounaise pour le développement social - 19 Mai 2016 modifié le 19 Mai 2016 - 21:34

Le directeur général de FIPCAM, MULLER Stéphane impliqué dans l’orchestration et l’exécution d’une tentative d’assassinat, prise d’otage, menaces de mort, torture, et exécution programmée.


PLAIDOYER POUR LA LIBERATION DE L’HUMANITAIRE ETOUNOU Lucien

Cameroun : Lettre ouverte à Paul BIYA Président de la République, au sujet de l’enlèvement du défenseur de l’environnement Etounou Lucien.
Excellence Monsieur le Président de la République,

Depuis le 06 mai 2016, le défenseur de l’environnement Etounou Lucien a été victime d’un enlèvement par les soins de MULLER Stéphane et du commandant de compagnie de la gendarmerie de Mfou, jeté en cellule puis jeté à la prison centrale de Mfou sans motif recevable.

L’affaire MULLER avait déjà été mise sur votre table de travail en signe préventif par les ex-délégués du personnel de FIPCAM et la chefferie traditionnelle de 3e degré de Nkol-Nguet au moyen de l’audience à leurs accorder dans les services de la Présidence de la République à Etoudi.
Les investigations faites révèlent qu’ETOUNOU Lucien a fait l’objet de traitement inhumain dans une cellule (ce qui en tenait lieu) de la compagnie de gendarmerie de Mfou selon une source crédible.

Ces représailles sont la conséquence de la détermination du patriote ETOUNOU Lucien à vouloir défendre les intérêts de l’Etat et de sa communauté face à l’escroquerie foncière dont elle a été victime sur un terrain d’une valeur de 460 000 000 fcfa (quatre cent soixante millions) et la dénonciation d’atteinte au patrimoine de l’Etat perpétré par MULLER et la société FIPCAM donc les clarifications devraient interpellées le contrôle supérieur de l’Etat, l’agence nationale d’investigation financière, la commission nationale anticorruption et le Tribunal criminel spécial, pour que des sanctions soient prises contre tous les responsables impliqués de prés ou de loin dans cette affaire.

La jeunesse camerounaise pour le développement social vous demande d’instruire urgemment la libération de l’innocent ETOUNOU Lucien dont la vie est en danger à la prison centrale de Mfou. Ce jeune avait déjà été victime d’une tentative d’assassinat perpétré par MULLER et d’une tentative d’enlèvement dans les bureaux du cadastre à Mfou par les éléments aux ordres de MULLER et du commandant de compagnie de la gendarmerie de Mfou.
Un homme en civil armé d’un pistolet avait aussi essayé de l’abattre dans la localité de Mfou.

LIBEREZ L’HUMANITAIRE ETOUNOU Lucien

Le Cameroun entier espère en vous.

Vive la justice, vive le Cameroun.



Président du JCDS
Jeunesse camerounaise pour le développement social
Baskouda Hibrahim


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements