Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 30 Mars 2014 modifié le 30 Mars 2014 - 11:42

Bien qu'il soit impossible de donner un chiffre exact, la Nouvelle Centrafrique qui parle d'un carnage évoque un bilan de plus de 20 morts et au moins 30 autres blessés, au marché de Begoua. Plusieurs femmes et enfants ont été tués.


Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne
BANGUI (Alwihda Info) - Les combats d'hier entre l'armée tchadienne et des miliciens Anti-Balles AK ont été très violents et ont causés de nombreuses victimes qui se trouvaient dans les lieux.

A l'origine, un convoi de sept véhicules de la MISCA transportant des soldats tchadiens a été pris à parti hier en fin d'après-midi par des miliciens Anti-Balles AK. Les soldats tchadiens, lourdement armés auraient fait un "carnage" en voulant riposter.

Qui a mis le feu aux poudres ?

Pour les forces étrangères, ce sont les Anti-Balles AK qui ont tenté une embuscade contre un convoi de l'armée tchadienne. Les miliciens ne pouvaient s'attendre qu'à une riposte, en légitime défense. Cependant, les civils accusent ces soldats de la MISCA d'avoir employé les moyens forts durant la riposte, n'épargnant pas les civils dans la zone.

A PK12, les forces françaises de l'opération Sangaris se seraient retranchés à l'école Begoua et quelques soldats congolais de la MISCA se sont protégés dans une clôture en face de l'hôpital Begoua.

« Les Anti-Balles AK qui se fondent parmi les populations pensaient que les soldats français interviendraient. Ils ont été informés que des soldats tchadiens en provenance de Damara vont traverser les banlieues de la capitale et les ont provoqué en tirant sur eux. L'armée française n'est pas intervenue et n'avait pas à intervenir puisque c'est un cas de légitime défense face à des terroristes », précise un habitant.

Pour un autre habitant de Gobongo : « Les éléments de la Sangaris étaient là sur la barrière de Pk12 quand les tchadiens ont franchis en tirant à ras sur la population. »

Enfin, un autre civil admet que « les antibalaka provoquent et utilisent les populations civils comme bouclier ».
Une vingtaine de morts et une trentaine de blessés

Les victimes sont transportés dans des "pousse-pousse". Les forces françaises de l'opération Sangaris n'ont pu que constater les dégâts.
 
Bien qu'il soit impossible de donner un chiffre exact, la Nouvelle Centrafrique qui parle d'un carnage évoque un bilan de plus de 20 morts et au moins 30 autres blessés, au marché de Begoua. Plusieurs femmes et enfants ont été tués.

Au Gobongo, une maison a explosé tandis qu'une femme portant un bébé en main a reçue une balle en pleine tête. Une autre roquette a touchée une maison sans faire de victimes. 

Les soldats tchadiens sont arrivés de Damara, situé à quelques 80km au nord de Bangui et ont atteint les portes de la capitale par la banlieue PK12. Le retour de soldats tchadiens en ville aurait pour but d'évacuer des civils pris au piège dans plusieurs quartiers de Bangui.

A la fin des combats, des humanitaires et des familles ont ramassés les morts. Certains corps putréfient actuellement dans les lieux. Plusieurs blessés ont été transportés à l'hôpital communautaire.

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne

Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne


Centrafrique : "Carnage" de l'armée tchadienne


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Juste Centrafricain le 31/03/2014 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HASSAN ABDERAMAN, j’espère que tu est Musulmans et SELEKA, je sais que tu parle aussi sango DONDO mama ti mon Adja.
pourquoi vous n'etez pas reconnaissance de notre pays qui vous as rendu service grâce a la RCA tu as puis avoir une moto et tu vol des chose (article) si tu est ici je te baise l'anus en sec voleurs que vous étiez pourquoi réclamer la partition de la RCA pour votre richesse nocturne ou bien. les anti balaka malgrer qu'ils n'ont pas d'arme a vous a chasser non avec les pierres et machettes ta mère...dixit info RCI RJD

20.Posté par HASSAN ABDERAMAN le 31/03/2014 15:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ARMEE TCHADIENNE N'A ENCORE RIEN FAIT EN RCA. IL FAUT QU'ELLE TUE 200 A 300 PERSONNES PAR JOUR PENDANT UN MOIS POUR POUVOIR METTRE DE L'ORDRE EN RCA ET DISSOUDRE L'ANTI-BALLE AK.

19.Posté par Qui es ttu le 31/03/2014 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SALIM, la meilleure solution, c'est chacun chez soi, les centrafricains qui sont au Tchad doivent penser à rentrer en Centrafrique dès que possible et cela est aussi valable pour les Tchadiens en Centrafrique de rentrer au Tchad.

Ainsi pas de problème, et si un jour je dois aller au Tchad je dois prendre un visa touriste pour aller visiter le Tchad. Et si un jour vous voulez venir en Centrafrique, vous demandez un visa d'entrer en Centrafrique, pour mieux contrôler l'immigration et que l'on ne rentre pas dans les pays comme un passoir, et cela permet aussi de contrôler les activités nocturnes des personnes ayant une idée de déstabiliser un pays voisin. Car aucune confiance à qui que ce soit.

Chacun chez soi, c'est la meilleure solution.

18.Posté par Max MBOTTO le 31/03/2014 07:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On attend des journalistes que faites semblant d''être de relater le déroulement d''un événement, de dire la vérité et non de la transgresser. Vous n''avez pas à justifier tel ou tel acte posé.
La misérable armée tchadienne montre ainsi ses limites.

17.Posté par Lea Mael le 31/03/2014 02:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Nébuleuse milice Chretienne Terroristes AntiBallaka lutte par tout le moyen (cannibalisme, islamophobie, civil Centrafricain comme bouclier, utilise les faux pasteurs politiciens et évêques de la RCA) dans l'unique but de ramener au pouvoir le Chef de l’Eglise Céleste de la RCA en l’occurrence le Paster Céleste BOZEZE. Quel soif de pouvoir?

16.Posté par Lea Mael le 31/03/2014 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paix à leurs âmes, à Bangui les Civiles centrafricains sont pris en Otage et utilisés comme boclier humain par les Terroristes Milliciens-Chretiens-Anti-Ballaka (Terroristes Milliciens-Chretiens-Anti-Ballaka est composé de: = Pasteur Bozézé et sa famille+ les GP+certains Villageois Gbaya partisans+ les cordonnateurs de génocidaires Levi COCORA+YAMBETE +Ngaïssona+ les Extremistes de KNK+ le Pillard YALLO+ les Cannibales).

15.Posté par SALIM le 31/03/2014 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est extrêmement désolant de voir tant des morts innocents,la haine n'a jamais etait la solution ni la guerre,j'en sais pas trop sur la RCA tros d'accusations par ci par la ,mais j'espere que vous vous trouviez la paix entre vous et que mon pays jouera un role dans recherche de paix definitif

14.Posté par SALIM le 31/03/2014 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
''QUI ES TTU'' laisse moi te dire que l'armée tchadienne en centrafrique est sous mandat de l'union africaine donc c'est a l'UA d'exiger le retrait de l'armée tchadienne et sache qu'aucun tchadien n'a besoin d’être centrafricain d’ailleurs pour avoir quoi!!!!
Le problème psychologique collectif c'est quant vous considérez tous musulman en RCA comme un tchadien.
sache qu'au Tchad y'a des milliers des centrafricains non musulmans qui sont la depuis comme réfugies,pendant que les citoyens tchadiens sont massacrés en RCA la réponse du coté tchadien s'était le renforcement de la sécurité autours de camps des réfugies pour prévenir toute acte de vengeance,
Dites moi pourquoi tuer les innocents enfants femmes vieillards au lieu d'aller chercher la seleka

13.Posté par sylvain .21 le 30/03/2014 22:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu est vivant le Dieu qui a delivre ses enfants de la main de egyptien il delivera les centrafricain de la main de ses ennemi et les egyptien voulez les suivre la mer rouge les as avale quelque soit le plant de deby et les autre conplot

12.Posté par Qui es ttu le 30/03/2014 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Posté par salim le 30/03/2014 19:01 (depuis mobile) | Alerter

ces anti balaka utilisent la population civile comme bouclier et c'est regretable tous ces morts des innocents.l'armée tchadienne ne viennent pas deliberement tirées sur la foule.elle est attaquée et elle a ripostée.si y'a une chose a ne pas faire de nos jours c'est de s'hasarder a attaqué l'armée tchadienne
http://www.facebook.com

SALIM, je pense que c'est mieux que l'armée tchadienne rentre au Tchad pour sécuriser les frontières tchadiennes. Les tchadiens doivent chercher à aimer le Tchad et non la Centrafrique.

C'est triste de vous dire cela, c'est comme si d'une manière inconsciente bon nombre de tchadiens pensent qu'ils sont centrafricains, alors que c'est faux et c'est un problème psychologique collectif, les tchadiens doivent s'en débarrasser et se dire nous sommes tchadiens et non centrafricains. C'est aussi simple que cela.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements