Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERVIEW

Centrafrique : "Nous descendrons vers Bangui", menace Abakar Saboune


- 10 Avril 2014 modifié le 10 Avril 2014 - 13:49

Ex-conseiller spécial de l'ancien président Michel Djotodia, Abakar Sabone a créé un nouveau mouvement sur les ruines de l'ancienne rébellion Séléka, l'Organisation de la résistance musulmane centrafricaine (ORMC). Interrogé par "Jeune Afrique", il met en garde la France contre toute tentative de désarmer ses hommes. Interview exclusive.


Abakar Sabone, en décembre 2013 à Bangui. © AFP/Miguel Medina
Abakar Sabone, en décembre 2013 à Bangui. © AFP/Miguel Medina
Cofondateur du mouvement rebelle UFDR (Union des forces démocratiques pour le rassemblement), Abakar Sabone fut l'un des premiers cadres de la Séléka à évoquer les risques d'une partition de la Centrafrique. Depuis la région de la Vakaga (Nord-Est) où il se trouve, celui qui fut le conseiller spécial de l'ancien président Michel Djotodia réitère ses menaces et annonce à Jeune Afrique la création de l'Organisation de la résistance musulmane centrafricaine (ORMC), un mouvement érigé sur les ruines de l'ex-rébellion.
 
Jeune Afrique : Que s'est-il passé à Dékoa, où des ex-Séléka ont affronté des anti-balaka, le 8 avril ?
 
Abakar Sabone : Les anti-balaka ont attaqué nos positions alors que nous étions cantonnés. Nous avons ripostés. La guerre avec les anti-balaka commence.
 
L'armée française a annoncé vouloir se déployer dans le Nord-Est. Le redoutez-vous ?
 
Les soldats français sont venus à Bambari il y a une semaine, puis à Bria le 6 avril. Ils ont tenté de désarmer nos combattants, mais nous avons refusé. Les Français sont ensuite repartis avec certains de nos généraux qui ont accepté de faire la paix avec les anti-balaka. Mais ces généraux, comme Issa Issaka, ne commandent rien.





1.Posté par Khoursi le 11/04/2014 00:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sont les anti-Balakas ? Qui sont les Sélékas ? Tous sont frères. Ils naissent et grandi ensemble . Mais Pourquoi sont s'entretuer? Où ont-ils trouve l'idée de tuer? La réponse est tres simple. De la France et le Tchad. Comment et pourquoi ? Pour

2.Posté par camerounais le 11/04/2014 15:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Khoursi posent des questions simples et très pertinentes. C''est ce qu''on appelle de l''audace. Voici des enfants dont l''Afrique de demain aura besoin. Salut, jeune homme.

3.Posté par latbabacardia le 11/04/2014 23:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
respect pr toi monsieur khoursi. tu as posé la bonne kestion on attend la réponse de nos politik,intélo, société civil,syndicaliste,oui ns devon tous refléchir a ta kestion c sur la réponse kon va solutioné no probleme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements