Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Centrafrique : Un reportage dévoile comment la France a soutenu les milices "Anti-Balaka"


Alwihda Info | Par - 18 Janvier 2014 modifié le 18 Janvier 2014 - 23:29

"Les français nous ont promis que demain ils vont désarmer un quartier musulmans et qu'on sera derrière pour faire le reste", affirme un chef "Anti-Balaka" qui contrôle plus d'un millier d'hommes, au vu et au su des français qui n'ont pas désarmé ces miliciens.


Un reportage "Spécial investigation" consacré à la Centrafrique et diffusé sur une chaîne française crée la polémique. A en croire les images, la France a bel et bien soutenue les miliciens "Anti-Balaka". Si pour certains ce n'était pas un secret, cela vient confirmer les multiples allégations de connivence entre l'opération Sangaris et la milice "Anti Balles Aka (47)".

"Les français nous ont promis que demain ils vont désarmer un quartier musulmans [PK5] et qu'on sera derrière pour faire le reste", affirme un chef "Anti-Balaka" qui contrôle plus d'un millier d'hommes, au vu et au su des français qui n'ont pas désarmé ces miliciens.

La caméra du journaliste dérange. Les soldats français cachent leur visage avec la main et écartent le cameraman, loin du "huit-clos". On n'en saura rien de ce qui a été dit, cependant, le chef des "Anti-Balaka ne cache pas son enthousiasme et dévoile une partie de l'accord, il aurait pourtant du se taire.

« Le commandant français m'a passé ses deux numéros », peut-on entendre de la bouche du chef "Anti-balaka" qui se permet de l’appeler le lendemain pour lui fixer un rendez-vous et même de lui affirmer qu'ils sont en manque de munitions !

Le procédé est clair ; Les populations dénoncent, la France désarme et les "Anti-Balaka" s'en chargent du reste. Toutes les conditions sont réunis pour répondre au mal par le mal.

Début janvier, un soldat français du 8e régiment RPIMa, sous-couvert de l'anonymat affirmait au site La Dépêche qu'on leur a dit « qu’il valait mieux laisser des armes pour ne pas que des communautés se retrouvent désarmées face à d’autres qui le sont toujours ». Ce soldat faisait-il allusion aux "Anti-Balaka" ? Toutefois, il est impossible de savoir précisément mais tout porte à croire qu'il s'agissait bien de ces miliciens hostiles à l'ex-Séléka.

Aujourd'hui, au moins 23 civils musulmans, dont trois enfants, -parmi eux, plusieurs tchadiens- ont été tués et une cinquantaine blessés dans l'attaque de leur convoi près de Bouar par ces même miliciens "Anti-Balaka". L'ONG Save the Children est la seule à dénoncer ce massacre.


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par loukman le 29/05/2014 11:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La france sont venue par achever la mission de chétienne pour chassé les musulmans centrafricaine, et c'est un mission progammé par vatican financé par bozizé et l'egaliser par l'onu, cordonné par la misca orchestre par la france

22.Posté par bamara le 28/05/2014 21:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les centros sont encore primitifs d'esprit. Pays sous développé en exponentielle voilà pourquoi la France sème le désordre pour y rester encore.

21.Posté par mamba le 05/02/2014 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est inconcevable de voir tout un pays se faire vider d'une partie de sa population par les chrétiens centrafricains simplement parce qu'elle est d’obédience musulmane et ce, aux regards désorientés de la communauté internationale. Imaginez un peu le contraire.

20.Posté par adas le 02/02/2014 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M.bozizE est au Cameroun depuis le 15 janvier 2014 dans sa résidence au quartier GOLF a Yaoundé.tout ce qui se passe serai commandité par lui,pour que la paix revienne en RCA il faut arrêter M.bozize.

19.Posté par Kalswahbe Moundine le 31/01/2014 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
meme si certains TCHADIENS sont impliqués dans cette guerre en RCA ,reconnaissons au moins qu'il y'a une main derriere tous ça

18.Posté par Dododyssongo Nestor le 22/01/2014 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Les Français , ont-ils pas raison d'agir de ce manière? Rappelez vous à l'arrivée des séléka en RCA, ils étaient tous armées jusqu'aux dents.C'étaient les musulmans de cette nébuleuse qui exécutaient , pillaient, volaient, violaient les Centrafricains , principalement les chrétiens.Dieu merci les fils de pays avec des machettes en mains ont libéré le pays.S'ils n'avaient pas usé des machettes où serait la RCA à l'heure actuelle.?
Aujourd'hui ils faut que les anti Balaka arrêtent des perpétrer ces meurtres.nous voulons la paix afin de relancer le pays et colmater les signes sombres que revêt le pays.Dans leur folle irruption ils confondent des centrafricains d'origine étrangère et les séléka venus du Tchad et du Soudan.
Méfiance du retour de la hache a double tranchant.

17.Posté par pieu le 22/01/2014 03:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vs avez raison ki a vu les francais des gens reste en paix en Europe derrière leurs ecrans et raconte ds bêtise. Si la France n'avait pas intervenue en RCA ces chiens de guerre nous aurai tous extermine !

16.Posté par gbede ange le 21/01/2014 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qui a vu les francais financés les antibalaka, dans leur role de maintient de paix ils doivent rencontrer les deux camps

15.Posté par Dru le 21/01/2014 07:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le role trouble de la France de depuis toujours. Vous auriez compris pourquoi Bozize est tranquille en France et reve de reprendre le pouvoir. Je m'y attendais de la part de l'armee francaise. Les Centrafricains doivent compter sur eux memes pour regler leurs problemes.

14.Posté par tonton boli le 21/01/2014 05:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Info

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國