Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo-Sénégal : le président Macky Sall en séjour de travail de 72 heures à Oyo


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 31 Octobre 2014 modifié le 31 Octobre 2014 - 20:29

La ville d’Oyo, dans le département de la cuvette à près de 400 km de Brazzaville, a accordé son hospitalité, ce 31 octobre 2014, au président sénégalais. Accueilli à sa descente d’avion par le président Sassou N’Guesso, Macky Sall mettra à profit son séjour de travail de 72 heures pour visiter quelques unités de production agro-pastorales, le tout couronné par un entretien en tête à tête avec son homologue congolais.


C’est sous un temps pluvieux de l’après-midi que l’avion transportant le président sénégalais Macky Sall a foulé le sol congolais. Au bas de la passerelle, le président Denis Sassou N’Guesso. Après les formalités d’usage, les deux chefs d’Etat, ont pris le bain de foule. Les cuvettois et la communauté sénégalais d’Oyo, tout en chantant et dansant, se sont fortement mobilisés à l’aéroport d’Ollombo pour réserver un accueil digne à l’hôte de Denis Sassou N’Guesso qui foule le sol congolais pour la deuxième fois, après 2012 lors de la deuxième édition du forum Forbes à Brazzaville.

Le séjour de travail de Macky Sall en terre congolaise d’Oyo se décline en plusieurs tableaux. A quelques heures de son arrivée, le président sénégalais a eu un entretien en tête à tête avec son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso. L’occasion était toute indiquée pour les deux chefs d’Etat de passer en revue la coopération bilatérale entre le Congo et le Sénégal. Ils n'ont pas manqué sans doute de jeter un regard sur les derniers développements de l’actualité africaine avec le regain de la violence en Centrafricaine, au Mali et la présente situation au Burkina Faso avec la démission forcée du président Compaoré.

Ce séjour de travail qui intervient à huit mois de la visite de l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade à Brazzaville, peut être interprétée comme l’hirondelle qui annonce le printemps pour un dénouement de l’affaire Karim Wade, le fils du vieux Sopi jugé pour enrichissement illicite présumé. Denis Sassou N’Guesso pourrait utiliser sa force de persuasion pour mettre de l’eau au moulin entre les deux fils sénégalais Wade et Macky Sall qui se regardent désormais en chien de faïence.

Selon certaines sources bien indiquées, le président Macky Sall mettra à profit son séjour pour visiter quelques unités de production agro-pastorales de la ville d’Oyo. Allusion est faite à laiterie d’Alima, à l’usine d’eau minérale d’Okiessi et à l’élevage des bovins à Edou, village distant de 15 km d’Oyo. Des rencontres seraient également prévues avec la diaspora sénégalaise vivant au bord de l’Alima.

Pour mémoire, le Congo et le Sénégal entretiennent de bonnes relations de coopération. Vers fin 2014, les deux pays tiendront leur commission mixte et environ 200 000 ressortissants sénégalais vivent au Congo et 6000 congolais ont choisi le Sénégal comme leur deuxième patrie.








EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements