Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

#DJIBOUTI : Droit de réponse face aux fausses allégations de l'UMP Djibouti à l'encontre du Parti socialiste français.


Alwihda Info | Par Kabula Hadji Abdo - 14 Septembre 2015 modifié le 14 Septembre 2015 - 13:54

"La vérité ne blesse pas par elle-même, elle fait mal car elle brise une illusion." [Olivier Lockert]


Que les réactions outragées ne trompent personne. Surtout quand on devine derrière ses mots, à y faire gaffe, les textes propagando-occultistes de cette énormité qui ose s'appeller UMP. Fort bien ! Sauf que les faits susmentionnés par le parti socialiste, tous sont vrais. Arrestations arbitraires, détenus d'opinion, l'accord cadre détérioré. Avenir aboli.Cadres corrompus, dénudés, découragés et décourageants. J'aimerai que vous me répondriez sur ces points précis. Tous les djiboutiens ont pu constater avec quel acharnement, les mercenaires des idées, qui se reconnaîtront, se sont déchaînés contre le parti socialiste pour le mettre à genoux (Peine perdue!), sous prétexte de libérer les djiboutiens,alors que la plus grande liberté du peuple djiboutien est sans cesse bafouée. Face à cela, quelles analyses, quelles contestations, quelles critiques, quelles oppositions ou même quelle alternative? Aucune, sinon l’écho. Avec tout au plus - effets d’acoustique? – quelques variantes.Un déferlement surtout de surdités, d’aveuglements endémiques alors qu’ils (l'idiot utile, "le mendiant cravaté", et autres ) sont happés dans des accélérations vertigineuses, dans une fuite vers une conception désertique de Djibouti, d’autant plus facilement masquée qu’ils refusent de la percevoir.Voilà si longtemps qu’ils sont aveugles même à des signes évidents! Ces discours-là font le jeu de leur régime dictatorial djiboutien, qui saura toujours mentir davantage et mieux. Ce peuple est continuellement menacé, agressé par un dictateur belliqueux et arrogant.Tant d’hommes qui quémandent,qui sont méprisés,victimes des vexations quotidiennes pour le plus grand profit d’une infime minorité. Que dire des victimes de leur Sultan, de la sécheresse, de la faim, de ces squelettes morts vivants de la RDD, qui n’ont pas un seul grain de blé à se mettre sous la dent et qui s’abreuvent d’eau putride? Alors que ce sont les pauvres, comme toujours et depuis toujours qui sont exclus de leur système vérrouillé. Ce sont les pauvres qui. d’emblée selon "le mendiant cravaté", sont les indésirables, d’emblée placés où il n’y a qu’absence, confiscation. Vous aurez compris que "le glabre mendiant cravaté" fait fière partie de cette minorité qui cède à la facilité d'invectiver plutôt que d'apporter des critiques constructives! Faut dire que c'est tellement tentant de passer aux Insultes...


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements