Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Darfour: le Japon refuse de transposter les troupes burundaises


Alwihda Info | Par M.A. Kebir/ source Web - 30 Décembre 2007 modifié le 30 Décembre 2007 - 13:50

Le Japon a rejeté la demande de transposter les troupes burundaises de maintien de la paix au Darfour. La nouvelle a été annoncée par le gouvernement japonais lundi le 17 décembre 2007.


Darfour: le Japon refuse de transposter les troupes burundaises
Selon le Journal The Japan Times, le Japon ne peut pas transporter les troupes de maintien de la paix dans un pays aussi longtemps que les belligérants n'ont pas encore mis en oeuvre un accord de cessez-le-feu. En effet, la législation japonaise qui régit les opérations de maintien de la paix à l'étranger comporte cinq principes pour que le Japon puisse y participer. Ces principes exigent que les parties au conflit doivent avoir signé un accord de cessez-le-feu et consenti à la participation du Japon, que les forces participantes restent neutres, que le Japon puisse se retirer si aucun des principes mentionnés ci-dessus n'est rempli, et que l'utilisation des armes par les soldats japonais soit strictement limitée.

Le gouvernement du Burundi avait officieusement demandé, en octobre dernier, l'aide du Japon pour le transport de ses soldats au Darfour où ils prévoient participer à l'opération hybride (ONU-UA) de maintien de la paix.

Développement Durable

La décision du Japon est intervenue au moment où ce pays se prépare pour diriger, dès l'année prochaine, le groupe de huit pays engagés dans la résolution de la crise humanitaire du Darfour. Le Darfour est devenu, ces derniers temps, l'une des préoccupations internationales. La crise au Darfour est d'ailleurs à l'ordre du jour de la conférence internationale sur le développement africain qui sera tenue à Tokyo au Japon en mai prochain ainsi que celui du sommet du G-8 qui se tiendra en juillet 2008 dans ce même pays.

Malgré la bonne volonté de mettre ses troupes au service de la paix le Burundi manque cruellement de moyens pour mettre en Å"uvre ses ambitions. Outre le Darfour, il est prévu que plus de 1000 soldats burundais participent à l'opération de maintien de la paix en Somalie.

Les observateurs se demandent cependant, pourquoi le Burundi s'obstine à vouloir envoyer ses soldats pour maintenir la paix dans d'autres pays alors qu'il refuse de faire la paix sur son territoire, notamment avec le dernier mouvement rebelle, le FNL

Windows Live Messenger 2008 vient de sortir, découvrez son nouveau design ! Téléchargez gratuitement Messenger 2008


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements