Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Djibouti : Délestage électrique de 40 ans


Alwihda Info | Par Ali Hassan Mahamoud - 24 Mai 2016 modifié le 24 Mai 2016 - 11:15


Djibouti : Délestage électrique de 40 ans
Deux pas en avant , dix pas en arrière , une politique destructrice du bien être social.

Depuis des décennies , le système machiavélique de Djibouti que le dictateur IOG a bâtit , a fait un échec total dans tout les domaines.

Avez-vous entendu , un directeur inamovible ? Un directeur plus puissant que son ministre de tutelle, sa dépasse l'étonnement.

Djama Ali Guelleh est certes le directeur de l'Electricité De Djibouti(EDD) mais aussi parmi les hommes forts du régime , qui sont à l'origine de la pérennité de la dictature qu'à bâtit IOG.

Une entreprise publique qui n'a pas connu un autre directeur que celui-ci ne peut créer davantage pour le peuple de Djibouti m.

La réflexion de "l'EDD " se stagne parce que la personne qui dirige ne peut innover dans la mesure qu'elle voit d'un seul côté les choses.

La gestion de la chose publique doit se succéder.
A la tête de l'armée Djiboutienne , le même scénario.
L'arrivée de la période à forte canicule , manque d'eau , manque d'électricité , le peut des heures de la journée que le peuple à de la lumière une facture sur-calculée leurs attend.
Bientôt le Mois béni du ramadan, quand la chaleur tombe sur les tôles ondulées des quartiers , chômage,manque d'électricité, manque d'eau , une situation alarmante.
Le peuple a besoin d'un secours, un secours politique de ses enfants, de ses concitoyens , de la communauté internationale.

L'injustice flagrante , imaginez quelques deux kilomètres séparent entre le quartier Haramous et Balbala , sa dépasse la réflexion cette grande différence, alors que les gens qui y vivent sont des djiboutiens, mais certains dirigent et les autres , eux, sont dirigés.

Nous voulons une politique au service du peuple et non à quelques personnes assoiffées de pouvoir et de d'argent.
Le peuple est fatigué d'attendre, le peuple va désormais imposer ses vœux.

Le pouvoir appartient au peuple.
Que le peuple ait une dignité pour toujours.
La valeur du peuple est réduite au nulle.
Que la lutte continue.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements