Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Fêtes de fin d'année au Congo : le ministre Landry Kolelas échange avec les commerçants à Brazzaville


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 20 Décembre 2016 modifié le 20 Décembre 2016 - 21:24

Echange productif entre le ministre du commerce et de la consommation, Euloges Landry Kolelas et les directeurs des sociétés importatrices des produits de premières nécessités et de large consommation, ce 20 décembre 2016 à Brazzaville. Ces commerçants ont rassuré la tutelle sur la disponibilité des stocks des produits de premières nécessités pour les fêtes de fin d’année.


Le ministre Euloges Landry Kolelas (Photo d'archives)
Le ministre Euloges Landry Kolelas (Photo d'archives)
Quinze minutes ont suffi au ministre du commerce extérieur et de la consommation, Euloges Landry Kolelas et les directeurs des sociétés importatrices des produits de premières nécessités et de large consommation pour regarder ensemble les préoccupations et les difficultés qui minent le secteur du commerce à l’orée des fêtes de fin d’année.

Dans l’ensemble, rien à signaler car les commerçants ont opté pour la politique de la bouche cousue. Les deux intervenants sur la cinquante présente dans la salle ont, tout juste, rassuré le ministre sur la disponibilité des stocks des produits de premières nécessités pour satisfaire les besoins des consommateurs congolais pendant les fêtes de fin d’année.

Pour le ministre du commerce extérieur et de la consommation, cet échange est la première depuis qu’il préside aux destinées de ce département, occasion pour lui de souligner que la réussite des fêtes fin d’année « dépend de notre implication à tous pour satisfaire les besoins du consommateur qui n’attend que les produits de bonne qualité et au prix raisonnable. »

Par cet échange, le ministre voulait d’une part, se rassurer sur la disponibilité des produits, tant à Brazzaville qu’à l’intérieur du pays et d’autre part être édifié sur les problèmes qui minent les sociétés importatrices des produits de premières nécessités et enfin partager quelques préoccupations ensemble.

Profitant de l’occasion, Euloges Landry Kolelas a exhorté les directeurs des sociétés importatrices à respecter la réglementation en vigueur exigeant la vente de produits de bonne qualité , le respect des règles de transparence du marché, l’émission des factures de vente, le respect des prix homologués, le retrait des rayons et la mise en quarantaine des produits périmés.

Il a par ailleurs sollicité une mutuelle collaboration avec les commerçants pour dénoncer les comportements déviants de certains contrôleurs commerciaux qui « doivent être munis des ordres de mission , sans cela, il ne faut pas les recevoir »a martelé le ministre du commerce extérieur qui n’a pas manqué de repréciser les missions des contrôleurs commerciaux qui consistent « au respect de la transparence du marché ; au retrait systématique des produits impropres à la consommation… »